reflets.info

source: reflets.info

La difficile question de la convergence des luttes

Sun, 03 Nov 2019 14:39:06 +0100 - (source)

Ou comment fédérer la colère

Discussions soutenues à l'assemblée des assemblées à Montpellier : comment créer des liens avec les autres mouvements, les syndicats, le secteur privé, public ?

Assemblée plénière ADA4 - © Reflets

«Travailler avec d’autres mouvements» est une autre question centrale pour l’avenir du mouvement abordée lors de l’Assemblée des assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier. Mais les approches sont parfois divergentes. « Je suis allé dans le groupe de travail «Identifier les amis et les ennemis des GJ», c’était n’importe quoi. On ne peut pas avancer comme ça, on ne crée que des clivages», témoigne une participante déçue. Mais la plupart des participants ont une vision ouverte du mouvement. «L’union fait la force, plaide Hélène, une institutrice originaire du Cantal. Je suis Gilet Jaune mais citoyenne avant tout. Nous devons rassembler pour un combat commun. Et il y a une colère que nous pouvons, que nous devons, fédérer.» Et les sondages semble lui donner raison. Selon le baromètre Odoxa d’octobre 2019, quelque 76% des Français estiment que le mouvement est loin d’être fini. Leur mouvement est même perçu à près de 60% comme ayant été bénéfique pour les plus modesteset à plus de 50% comme ayant été utile pour la démocratie, notamment grâce au «grand débat».

«La stratégie du gouvernement est de nous opposer, avertit Frédérique, une professeure des écoles. On oppose secteur public et secteur privé, les cheminots et les autres, les profs et les autres. Tout ça pour casser le service public… et on s’aperçoit maintenant que le remplacer par du privé coûte plus cher avec une qualité moindre

Muriel, venue de Saillans dans la Drôme, est secrétaire dans un hôpital psychiatrique....


Powered by VroumVroumBlog 0.1.31 - RSS Feed
Download config articles