reflets.info

source: reflets.info

A Clermont-Ferrand, l'hôpital-entreprise

Thu, 21 Nov 2019 19:23:52 +0100 - (source)

Le directeur général voudrait que l'on facture plus

Dans un courrier interne que nous nous sommes procuré, le patron du CHU tance un chef de service qui ne facture pas assez. Alors que la grogne se poursuit dans l'hôpital public à cause du manque de moyens, cette situation illustre les limites et les dérives de la tarification à l'activité.

Le CHU de Clermont-Ferrand - Google street view - copie d'écran

En janvier 2018, dans un courrier que Reflets s'est procuré, le directeur général de l'hôpital de Clermont-Ferrand, Didier Hoeltgen adresse une longue série de reproches au professeur de médecine qui dirige le service d'ORL. Cela ressemble à s'y méprendre à une liste de récriminations d'un responsable d'entreprise qui voudrait dégager des marges plus importantes. La phraséologie est similaire et le désintérêt pour les patients, qui ne sont plus que des machines à cash, interroge. Ce courrier illustre les dérives potentielles de la tarification à l'activité.

Didier Hoeltgen, le directeur général, commence par rappeler la situation générale de l’établissement. Globalement, tout va bien. S'il y a bien une baisse de 1% des hospitalisations complètes (avec au moins une nuit d’hospitalisation), celle-ci est fort heureusement compensée par une hausse de la tarification moyenne des actes réalisés (« une amélioration sensible du poids moyen du cas traité de 4244 à 4284 euros avant travaux d'optimisation du codage ») et surtout par une hausse des séjours en hospitalisation de jour (l'ambulatoire) de 4,1%. L’hôpital « bascule » les patients de l’hospitalisation complète vers l’ambulatoire, avec un ratio « favorable » : -1% d’un côté, mais +4,1% de l’autre.

L'allusion à « l'optimisation du codage » laisse perplexe. Cette pratique d'optimisation du codage est courante dans les groupes de cliniques privées qui ont créé des postes de «...


Powered by VroumVroumBlog 0.1.31 - RSS Feed
Download config articles