PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

Janine a quitté l'immeuble incendié pour un hôtel de Puteaux

dimanche 6 novembre 2016 à 18:25

30183303094_64b4ffdfe1_z

Après l'incendie qui a frappé lundi dernier l'immeuble insalubre dans lequel elle vivait, Janine devait absolument partir de là. Semblant découvrir la situation de cette Putéolienne, le nouveau propriétaire, Vinci Immobilier, a aussitôt offert de la loger temporairement à l'hôtel en attendant qu'un solution pérenne de relogement soit trouvée.

Samedi soir, Janine a donc quitté le 63 rue Jean Jaurès où elle vivait depuis 2005 dans un petit 2 pièces. Privée d'eau depuis des mois et d'électricité depuis 1 semaine, elle a pu enfin dormir au chaud et en sécurité dans un hôtel de Puteaux.

Dimanche, Janine est retournée devant son ancien immeuble (photo). Elle réalise petit à petit que son cauchemar est enfin terminée.

VINCI AFFIRME AVOIR ÉTÉ TROMPÉ PAR L'EX-PROPRIÉTAIRE

Comme l'indique Nadine Jeanne sur son site, un représentant de Vinci Immobilier est venu visiter l'immeuble samedi matin. Il s'est alors rendu compte de la situation dramatique dans laquelle se trouvait Janine. Le promoteur affirme être de bonne foi : l'ancien propriétaire, contre lequel il a engagé une procédure, lui aurait vendu l'immeuble "libre de tout occupant".

Lorsque un immeuble est déclaré en "péril imminent", c'est à dire qu'il est reconnu comme non habitable, comme c'est le cas ici, la loi prévoit que le propriétaire est tenu d’assurer aux occupants un relogement pérenne. Si le propriétaire est défaillant, la mairie a alors le pouvoir de reloger elle-même les occupants et de se retourner ensuite vers le propriétaire pour se faire rembourser les frais engagés avec intérêts.

Le maire de Puteaux aurait donc pu agir depuis des années et contraindre le propriétaire à assurer le relogement de Janine. Il a fallu un incendie, et que l'immeuble menace littéralement de s'effondrer sur ses occupants, pour que les choses bougent. Et elles bougent parce que Vinci, tout nouveau propriétaire, a assumé ses propres responsabilités. La mairie est restée aux abonnés absents...

A LIRE :  Un dossier DALO que les HLM et la mairie de Puteaux (Hauts-de-Seine) refusent de traiter

<script src="//platform.twitter.com/widgets.js">

Source : http://www.monputeaux.com/2016/11/logement-insalubre-puteaux.html


Janine, logement insalubre, puteaux [Flickr]

dimanche 6 novembre 2016 à 15:40

Grébert posted a photo:

Janine, logement insalubre, puteaux

Source : https://www.flickr.com/photos/monputeaux/30183303094/


Janine, logement insalubre, Puteaux, 63 rue jean jaurès [Flickr]

dimanche 6 novembre 2016 à 15:36

Grébert posted a photo:

Janine, logement insalubre, Puteaux, 63 rue jean jaurès

Source : https://www.flickr.com/photos/monputeaux/30778740666/


Puteaux, logement insalubre, rue jean jaurès [Flickr]

samedi 5 novembre 2016 à 15:46

Grébert posted a photo:

Puteaux, logement insalubre, rue jean jaurès

Source : https://www.flickr.com/photos/monputeaux/30492088580/


Marchés publics : A Puteaux, les bonnes affaires d'une petite entreprise de BTP

vendredi 4 novembre 2016 à 15:01

30374063622_5038e27fe8_kLes travaux vont bon train sur le haut de Puteaux. A la limite de Suresnes et de Nanterre, la ville réalise un tout nouveau quartier. La ZAC des Bergères représente des centaines de millions d'euros d'investissement pour la ville et les promoteurs : 2.000 logements vont être construits, ainsi que 10.000 m2 de commerces, des milliers de m2 de bureaux et plusieurs grands équipements publics. Une petite entreprise de BTP, la CERP, déjà bien connue à Puteaux, et sa nouvelle maison mère NCN, y ont obtenu plusieurs marchés : un vaste groupe scolaire et un immeuble de 73 logements, en attendant plus.

Un très heureux hasard a voulu que ces 2 premiers chantiers se trouvent sur des parcelles voisines séparées par une simple palissade, comme on peut le voir sur cette photo :

Ncn-cerp-bergeres

A gauche, le terrain de la future école, chantier confié à NCN ; Et à droite, un immeuble du promoteur Nexity dont le gros oeuvre a été confié à la CERP.

Appréciée par la municipalité comme aucune autre entreprise de BTP, la CERP a réalisé ces dernières années de nombreux équipements publics pour notre commune, comme la synagogue de la rue Roque de Fillol, le parking souterrain de la résidence HLM Lorilleux (celui qui a valu 1 million d'euros d'amende à l'office HLM), le palais de la piscine sur l'ile, ou bien encore la rénovation du parking de l'Hôtel-de-Ville où une sortie handicapés a été oubliée, entre autres marchés publics.

Cerp-logoMais c'est la première fois que cette société de 15 millions d'euros de CA annuel, installée à Cormeilles en Parisis dans le Val d'Oise, obtient à Puteaux un marché important d'un promoteur privé, dans le cadre d'une ZAC dont les terrains appartiennent (et son revendus aux promoteurs) par la ville.

Avec son programme "Parc Allure", Nexity promet des "appartements d'exception et des maisons sur le toit, avec balcons, terrasses et solariums" :

Nexity-puteaux

A côté de cet immeuble, NCN, qui a eu la bonne idée de racheter la CERP en décembre 2015, obtient son premier contrat public avec la commune de Puteaux :

Ecole

Il s'agit de la construction d'un groupe scolaire. L'Ecole des Bergères est un immense chantier de 27 millions d'euros !

 Les 2 chantiers confiés à la CERP et à NCN signalés dans le magazine municipal "Puteaux infos" de mai 2016 : 

Bergeres-plan


La CERP et maintenant sa maison mère NCN obtiennent de nombreux marchés à Puteaux. Cela représente des dizaines de millions d'euros d'argent public. Nos impôts. Et, par rapport à toutes les autres entreprises de BTP (Spie Batignolles, Bouygues, Eiffage...), cette modeste société d'une cinquantaine d'employés est certainement celle qui réalise les meilleurs travaux pour le prix le plus raisonnable, dans les délais fixés, avec les techniques les plus fiables et sans pépins. Oui, vraiment, il n'y a pas à douter de cela, puisque la maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi, connue pour sa parfaite honnêteté, nous l'assure.

Affaire(s) à  suivre...

Source : http://www.monputeaux.com/2016/11/cerp-ncn-puteaux.html