PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

Primaire : à Puteaux, la maire sarkozyste désigne les délégués... d'Alain Juppé

vendredi 14 octobre 2016 à 13:49

6a00d8341c339153ef01bb093d2206970d-350wi

Dans un texte que nous reproduisons ci-dessous, Sylvie Cancelloni, de l'association "Puteaux en mouvement" proche du député Jean-Christophe Fromantin, évoque des "tensions" sur l'organisation de la primaire de la droite et du centre à Puteaux. La très sarkozyste maire LR de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, aurait elle-même désigné les représentants locaux des différents candidats chargés de surveiller les bureaux de vote les 20 et 27 novembre. Autant dire que la sincérité du scrutin à Puteaux sera loin d'être garantie...  

TENSIONS SUR LES PRIMAIRES A PUTEAUX, par Sylvie Cancelloni

Elles ont lieu les 20 et 27 Novembre...

A peine programmées, à Puteaux, elles posent déjà question : alors que partout on peine à trouver des citoyens volontaires pour veiller au bon déroulement du vote, à Puteaux, ils sont légions, qui pour Nicolas, qui pour Alain, qui pour François... Mais d’où viennent- ils !? Quand on les appelle, ils sont pour la plupart surpris de se savoir inscrits, mais protestent de leur dévouement complet à Jo... euh pardon, à la droite, au centre, à la France et d’abord à leur ville

Ah les riches heures de Puteaux ! C’est que le citoyen lambda et la majorité municipale de Puteaux n’ont pas tout à fait ici les mêmes objectifs :
Le citoyen lambda, vous et moi, commence à comprendre
1. Qu’il faut aller voter aux primaires - même si on s’en serait bien passé - pour ne pas faire sortir n’importe quel candidat de la boite aux présidentielles de 2017

2. Qu’à défaut d’en trouver un qui nous séduise, il en faut un qui ne nous fasse pas perdre à tous les coups, au nom du « tous sauf ... »
3. Qu’il y aura un second tour aux primaires, que sauf erreur, il opposera N. Sarkozy et A. Juppé, que l’un est un mauvais scenario pour la France et l’autre le moins mauvais possible dans un contexte difficile
Pour la majorité municipale, c’est moins complexe : N. Sarkozy a probablement promis à Joëlle Ceccaldi-Raynaud une place au Sénat, ce qui lui permet d’assurer en cours de mandat l’élection de Vincent Franchi à la Mairie. Ceci explique sans doute pourquoi une telle unanimité autour du Maire pour soutenir N.Sarkozy ! Encore faudra- t-il que ce calcul réussisse, car, vu les choses gracieuses qui sont dites à Puteaux sur les autres candidats, il y a peu de chance qu’ils viennent un jour se battre pour assurer l’avenir de Vincent Franchi !
D’où la tension autour des bureaux de vote... et l’affluence de responsables pour leur contrôle !
Qu’on les juge souhaitables ou pas, les primaires sont là et les enjeux sont désormais importants. Présenter un candidat qui réunira contre lui une partie de la droite et du centre en plus du reste est un risque qu’on ne peut courir...
Il est essentiel que sorte de ces primaires un candidat qui n’enterre pas d’office un ralliement le plus large possible autour de lui, dans une France politique qui n’en finit plus de se disputer ses frontières droite-gauche quand on sait qu’il faut reconstruire un avenir à notre pays
J’invite donc les Putéoliens, quels qu’ils soient, à venir assurer l’indépendance du scrutin de leur ville parce que, vraiment, définitivement, ces élections le valent bien !
Sylvie Cancelloni

Source : http://www.monputeaux.com/2016/10/primaires-puteaux.html


Eglise de Puteaux : la peinture rouge a enfin été retirée des murs

vendredi 14 octobre 2016 à 13:09

Eglise

La peinture rouge sur les murs de la vieille église de Puteaux a enfin été retirée. Le montant de ces travaux de restauration a été estimé par la mairie à 500.000 euros.

En janvier 2015, le curé de Puteaux, de retour de vacances, avait eu la surprise de découvrir l'intérieur de l'église repeint en rouge et violet. La mairie avait réalisé ces travaux durant son absence sans le prévenir et sans demander d'autorisation au service des monuments historiques ! Le ministère de la culture avait aussitôt ordonné la remise en état de ce monument classé du 16e siècle.

6a00d8341c339153ef01b8d1884049970c-800wiLouise, une habitante de Puteaux, s'interroge sur ces travaux de restauration :  
"Les peintures ont été enlevées, comme le montrent les tas de gravats rouges et violets devant l’église. Mais pourquoi la mairie ne communique pas sur le détail de ce chantier, alors qu'elle multiplie par ailleurs les panneaux d’information pour les travaux dans les rues ? Plus précisément, cette restauration est-elle bien conforme aux recommandations de l’architecte des monuments historiques du ministère de la culture ? En effet, quand je vois ces tas de gravats, je ne retrouve pas le coté chirurgical évoqué par la mairie : la peinture rouge et l'enduit derrière ont été burinés".

A la mairie de nous répondre...

Source : http://www.monputeaux.com/2016/10/eglise-puteaux.html


Les questions au maire de Puteaux pour le conseil de vendredi

mercredi 12 octobre 2016 à 15:00

510775116_c9aa814bb4_zLors du conseil municipal de Puteaux du vendredi 14 octobre, à la fin de la séance, les élus de l'opposition poseront comme d'habitude une série de questions orales au maire. Ce sont vos questions :

ALL : Quand allez-vous réparer l’escalier roulant de la rue Monge qui fait un bruit énorme jour et nuit, qui résonne jusque dans les maisons et appartements. Cet été, c’était l’enfer avec les fenêtres ouvertes et même fermées.

Fred : Les escaliers mécaniques de la résidence Bellini, pont de Neuilly, sont à l’arrêt depuis plusieurs mois. Un panneau sur place indique qu’ils ne sont pas réparables. Quand seront-ils alors changés ?

Nadine : Pourquoi l'allée des imprimeurs, entre la rue Gutenberg et la rue Bernard Palissy, a-t-elle été fermée ? Et pourquoi toutes les grandes résidences ont été entourées de grilles ? Ca fait un peu prison et ce n’est pas beau.

Antonio :  Pourquoi le pont sur la voie SNCF a-t-elle été mise en sens unique ? C'est la cata pour remonter vers la rue Sadi Carnot.

Jean-Benoit : Je propose de rouvrir les rues derrière le théâtre au moins temporairement, par exemple de 7 à 10 heures, afin de désengorger le centre ville qui commence à saturer.

Eloïse : Peut-il y avoir un bus pour remonter de l'île après le sport le soir ? J'ai repris la gym qui finit à 21h30. Beaucoup de jeunes filles remontent à pied jusqu'à Lorilleux par exemple.

Résident quartier de la gare : Pourquoi le terrain jouxtant la gare au 31 rue Rouget de Lisle acquis par la commune auprès de RFF en tant qu'espace ouvert urbain a-t-il été cédé à un promoteur privé sans aucune consultation des administrés, ni proposition alternative. Il s'agit d'un projet immobilier de très grande ampleur (35 logements, 32 parking), contraire à l'esprit du PLU en zone pavillonnaire située en entrée de ville. Ne peut on envisager de conserver sa destination originelle ou proposer un projet alternatif comme un jardin ouvrier ?

Putéolien : Quid du permis de construire obtenu au niveau du restaurant La baraka rue Jean Jaurès, où une nouvelle résidence devait voir le jour à l'angle de cette rue et de la rue Rousselle? Le projet a-t-il été abandonné? Il s'agissait de la résidence "éloquence" dessinée par Vinci.

José :
Pourquoi avez-vous refusé une activité de tatoueur au 6 rue Collin ?

PCG84 : Le personnel municipal chargé du nettoyage de l'école République a été remplacé par un prestataire externe. En période d'alerte Vigipirate, quelles garanties ce prestataire nous apporte quant au personnel travaillant dans l'école ?

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8">

Source : http://www.monputeaux.com/2016/10/conseil-questions-maire.html


Pas de tatoueur à Puteaux ! La maire empêche l'ouverture d'une boutique de tatouage

mercredi 12 octobre 2016 à 14:23

Collin

Au mois d'août, la municipalité de Puteaux a préempté le bail commercial d'une boutique au 6 rue Collin. Selon le site votreputeaux, il s'agissait d'empêcher l'ouverture à cette adresse d'une activité de tatouage.

La maire ne voulant pas en centre ville de salon de tatouage, activité trop vulgaire selon elle sans doute, la municipalité a dépensé 20.000 euros pour racheter ce bail et paye un loyer mensuel de 1.200 euros en attendant de trouver un repreneur "sélectionné" et "approuvé". La question sera abordée lors du prochain conseil municipal, vendredi 14 octobre (question 23 de l'ordre du jour).

"Un tatoueur s'est installé près de chez nous il y a 2 ans. Nous avons survécu", s'en amuse un habitant de la tour France.

Afin de balayer toute critique sur cette interdiction d'installation d'un commerce dans le vieux Puteaux, la majorité municipale s'engage à sélectionner à la place une activité liée à la "petite enfance".  C'est un grand classique de la manipulation communale : dès que vous menez une opération injuste, dite que c'est au profit des enfants, ça passe plus facilement.

Dépenser 20.000 euros d'argent public dans le rachat d'un bail commercial, parce que la maire ne veut pas de tatoueur dans le centre ville... Il faudrait faire comprendre à Joëlle Ceccaldi qu'elle n'est pas la reine de Puteaux et qu'elle ne peut pas tout faire avec notre argent. Mais au fait qu'a-t-elle contre les tatoueurs ?
Christophe Grébert 

(photo : google)

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8">

Source : http://www.monputeaux.com/2016/10/commerce-puteaux.html


Fuite d'eau rue des Pavillons à Puteaux

mardi 11 octobre 2016 à 18:42

CufNJDkW8AAG-tx

Une fuite de canalisation est survenue cet après-midi rue des Pavillons à Puteaux provoquant un impressionnant geyser d'une dizaine de mètres !

 (photo : twitter)

 

 

<script src="//platform.twitter.com/widgets.js">

Source : http://www.monputeaux.com/2016/10/fuite-rue-pavillons-puteaux.html