PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

Mise à jour

Mise à jour de la base de données, veuillez patienter...

La galette des rois de la mairie de Puteaux sera payante cette année

lundi 11 janvier 2016 à 13:41

Galette-citoyenne_imageagenda

Pour célébrer l'épiphanie, la commune de Puteaux a pris l'habitude d'organiser une grande fiesta : les habitants sont invités à venir à la mairie chercher une part de galette et un verre de jus de pomme. Cette année, une nouveauté : la manifestation sera payante (3 euros la part).

"Venez déguster la traditionnelle galette des rois samedi 16 janvier 2016 à 16 heures dans les salons de l’Hôtel de Ville", annonce la mairie sur son site internet, précisant que le "bon pour une part de galette et une boisson" (sic) pourra être retiré à une "billetterie" dès 15h30. L'obtention de ce bon vous coûtera 3 euros... sauf si vous possédez la carte "Puteaux pass". 

Avec cette carte d'identité locale qui permet d'obtenir divers passe-droits notamment alimentaires, la municipalité LR de Puteaux pousse en fait la population à se faire volontairement ficher et contrôler. L'entrée de l'île de Puteaux était soumise déjà l'été dernier à la présentation de cette carte d'identité ceccaldiste sous prétexte de distribution de goûters.

Je refuse personnellement d'être soumis à ce flicage et je trouve insupportable que la préfecture laisse faire cela : des lieux publics et des manifestations publiques se trouvent ainsi interdits d'accès... au public.

Cette carte démontre enfin l'objectif purement clientéliste de ces manifestations municipales, puisqu'avec ce filtrage, seuls les Putéoliens, donc de potentiels électeurs, sont invités. Il ne s'agirait surtout pas de faire un cadeau à des non putéoliens, des "étrangers" qui ne sont forcément que des "pique-assiettes". CQFD.

galette party à la mairie de puteaux

<script src="//embedr.flickr.com/assets/client-code.js">

Source : http://www.monputeaux.com/2016/01/galette-puteaux.html


Grand Paris : Le 1er conseil de territoire Paris Ouest la Défense se réunit lundi 11 janvier à Nanterre

vendredi 8 janvier 2016 à 16:09

Territoire

Lundi 11 janvier, se tiendra à la mairie de Nanterre le premier conseil de territoire Paris Ouest la Défense. Au cours de cette séance inaugurale, les 90 conseillers représentant les 11 communes du territoire "T4" de la Métropole du Grand Paris éliront leur président et les 10 vice-présidents.

Sous-ensembles de la Métropole du Grand Paris, les territoires, au nombre de 12, remplacent les anciennes intercommunalités. Puteaux fait partie du territoire T4 Paris Ouest la Défense, avec 10 autres communes : Saint-Cloud, Vaucresson, Garches, Rueil-Malmaison, Suresnes, Nanterre, Courbevoie, Neuilly, La Garenne-Colombes, Levallois-Perret. Cet ensemble compte 568.139 habitants.

Selon Le Parisien des Hauts-de-Seine, les maires des 11 communes se sont déjà distribués les vice-présidences. Ainsi Joëlle Ceccaldi serait chargée de la commande publique et Patrick Balkany de l'assainissement. Cela ne s'invente pas !

La présidence devrait revenir pour 2 ans au maire de Courbevoie Jacques Kossowski.

Territoires du Grand Paris

La commune de Puteaux disposera d'un siège sur 209 au conseil de la Métropole. Alors que dans les autres communes, c'est le maire qui a généralement été désigné, à Puteaux c'est Vincent Franchi, le fils du maire, qui représentera notre ville. 

Regroupant 131 communes dont Paris, la Métropole s'occupera à terme de la politique de l'habitat, de l'aménagement, de la protection de l'environnement et du cadre de vie, ainsi que du développement économique, social et culturel. Ces compétences seront progressivement transférées des communes vers le Grand Paris d'ici 2018.

Au conseil de territoire Paris Ouest la Défense, Puteaux comptera 7 représentants sur 90 sièges, dont Joëlle Ceccaldi-Raynaud et Vincent Franchi. Malheureusement, la loi a été faite de telle sorte qu'aucun membre de l'opposition ne siègera au sein de cette intercommunalité nouvelle formule.

Chaque territoire interviendra en particulier sur son aménagement urbain, sur son habitat (et notamment les HLM) et sur son développement économique.

Le transfert vers la Métropole et les Territoires de la gestion du logement social inquiète les maires. L'attribution des HLM est en effet le principal moteur du clientélisme. 

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8">

Source : http://www.monputeaux.com/2016/01/paris-ouest-la-defense.html


L'opposition n'est pas invitée aux voeux du maire LR de Puteaux

jeudi 7 janvier 2016 à 17:50

Voeux

Comme chaque début d'année, ça va être la fiesta à la mairie de Puteaux : la mairie reçoit sa clientèle à boire du champagne et à déguster des petits fours. Une gabegie d'argent public qui n'a rien à voir avec des voeux républicains. Preuve en est : les conseillers municipaux de l'opposition ne sont pas conviés.

Naïvement, chaque année, je demande au secrétariat du maire de me communiquer l'agenda de ces cérémonies (copie du courriel ci-contre) : je n'ai JAMAIS eu de réponse.

Ne sachant pas ce que respect démocratique et esprit républicain veulent dire, Joëlle Ceccaldi-Raynaud montre une fois de plus qu'elle n'est pas digne de son mandat.

<script src="//platform.twitter.com/widgets.js">

Source : http://www.monputeaux.com/2016/01/voeux-maire-puteaux.html


Justice : Le gros mensonge du maire LR dans le Puteaux infos de janvier

mercredi 6 janvier 2016 à 16:00

Tribunes-majorite-janvier-2016

Manipulation et/ou rêve éveillé du maire ? Dans le magazine "Puteaux infos" de janvier, Joëlle Ceccaldi-Raynaud publie une tribune dans laquelle je me retrouve "condamné (par la justice) à lui verser personnellement la somme de 5.000 euros". Cette affirmation est bien entendu totalement fausse. Je n'ai jamais été condamné face au maire malgré ses plaintes à répétition. Et encore moins à lui verser de l'argent.

La maire de Puteaux avait porté plainte contre moi pour diffamation dans l'affaire du Canard Enchaîné (elle avait fait racheter tous les exemplaires du Canard parce qu'il révélait l'existence de son compte caché au Luxembourg). La cour d'appel de Versailles m'a relaxé et a condamné le maire à me verser 5.000 euros pour procédure abusive. Le maire a alors fait cassation et la cour a effectivement annulé sa condamnation à me payer ces 5.000 euros, tout en confirmant ma relaxe. Par conséquent, je n'ai jamais été condamné à lui verser cette somme. C'est elle qui l'a été, avant que sa condamnation ne soit annulée.

TOUTES LES PIÈCES DE CETTE AFFAIRE SONT CONSULTABLES ICI.

Joëlle Ceccaldi ment donc et manipule les faits, considérant comme une victoire judiciaire de n'avoir pas à me verser des indemnités alors que c'est elle qui avait porté plainte contre moi ! Elle a les victoires qu'elle peut.

Tout aussi diffamatoire, dans cette tribune, la maire affirme que j'ai lancé un appel aux dons pour lui payer ces 5.000 euros imaginaires.

J'ai effectivement lancé un appel aux dons mais pour payer mon avocat Maître Jean-Marcel Nataf qui me défend depuis 13 ans face aux procédures à répétition du maire de Puteaux. Ces appels aux dons sont organisés chaque année par mon comité de soutien.

Ce qui est vrai, c'est que les plaintes du maire sont prises en charge par la ville et donc par les contribuables putéoliens : plus de 200.000 euros ont déjà été prélevés sur le budget communal pour essayer de me faire taire. Cette tribune montre que le maire de Puteaux abuse de ses pouvoirs pour m'attaquer. Une habitude depuis sa condamnation pour diffamation homophobe confirmée en 1ère instance, en appel et en cassation.

Christophe Grébert

« Quand on est emmerdé par une affaire, il faut susciter une affaire dans l’affaire, et si nécessaire une autre affaire dans l’affaire de l’affaire, jusqu’à ce que personne n’y comprenne rien ». La phrase est de Charles Pasqua. Joëlle Ceccaldi en a fait son modèle.

ARCHIVE : CE N'EST PAS LA PREMIERE FOIS QUE LE MAIRE DE PUTEAUX UTILISE LE JOURNAL MUNICIPAL POUR M'ACCUSER DE CONDAMNATIONS INEXISTANTES.

Source : http://www.monputeaux.com/2016/01/mensonges-de-ceccaldi.html


Jeu de piste : cherchez la rubrique de l'opposition sur le site de la ville de Puteaux (vidéo)

mardi 5 janvier 2016 à 19:36

Hqdefault

La loi oblige les municipalités à réserver sur tous leurs supports de communication une place d'expression à leur opposition. Sur le site de la ville de Puteaux, cette rubrique est extrêmement bien cachée... Il est quasi impossible de la trouver.

Essayez donc... sans regarder avant la démonstration vidéo ci-dessous.

Je fais cet article pour vous montrer à quel point la démocratie et les droits de l'opposition sont bafoués par la majorité municipal de Puteaux. On peut parler ici réellement d'un détournement de la loi et d'une censure.

Source : http://www.monputeaux.com/2016/01/opposition-puteaux.html