PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

Election à Puteaux : Joëlle Ceccaldi sort son programme catalogue

lundi 8 juin 2015 à 09:25

5160633_J-Ceccaldi_progA4_2015-28-BATh14h50-bdNotre ex-maire et candidate Joëlle Ceccaldi fait distribuer dans tout Puteaux une luxueuse plaquette de 28 pages au format A4 intitulée « 1 an de mandat, 1 an d’engagements tenus ». Heureusement qu’elle n’a pas 6 ans à nous raconter sinon la forêt amazonienne y passait !

Une plaquette toute à sa gloire !

Dès la première page, nous sommes gratifié d’une photo pleine page de la candidate avec en arrière-plan une bibliothèque qui n’a rien de très prolétaire et en bas de page « Une femme compétente qui tient ses engagements ». Cette phrase qui se veut affirmative a-t-elle vocation de tenter d’en persuader les Putéoliens en particulier ceux qui en doutent aux regards des avatars de cette année écoulée ? D’où tire-t-elle sa compétence ? De ses études et diplômes ? De son expérience professionnelle ?

Sur la deuxième page, nous avons droit à une nouvelle photo de la candidate sans ses belles boucles d’oreille, dès fois qu’on aurait pas bien vu la première ! Beaucoup de photos, beaucoup de blabla, mais pas grand-chose de tangible à nous présenter.

En page 3, à la rubrique Finances, elle titre « Ni dette, ni augmentation d’impôts ». Pour l’absence d’augmentation d’impôts, elle peut retourner à l’école ! Chacun peut constater que le montant des impôts payés pour l’année 2014 et supérieur au montant des impôts payés pour l’année 2013 ; c’est la définition d’une augmentation. D’ailleurs, un peu plus bas, elle édulcore son propos car elle écrit « 0% d’augmentation des taux d’imposition locaux ».

Par contre, elle passe sous silence l’augmentation des bases d’imposition ou l’augmentation de certains services.

Prenez la course à pied « La ronde de Puteaux » du dimanche 31 mai 2015, les années passées, elle était gratuite pour les Putéoliens, cette année, elle coutait 10 euros pour courir 10 kms.

Concernant l’absence de dette, c’est bien le moins compte tenu de la richesse que la Défense nous procure ; c’est un peu comme si on s’extasiait que le Qatar n’ait point de dette ! Alors que le Qatar investit ses abondantes ressources présentes pour prévenir leur décroissance dans les années futures, la municipalité conduite par Joëlle Ceccaldi se contente de dépenser sans compter dans l’immédiat et le futile, pire, elle a dilapidé la cagnotte de plus de 200 millions d’euros que son père avait constitué au fil des ans en prévision de temps moins favorables financièrement.

Elle n’a effectué aucun investissement significatif dans la construction de logements sociaux qui auraient permis de répondre aux demandes non satisfaites et de constituer un patrimoine immobilier.

A la rubrique Sécurité, elle vante son réseau de vidéo-surveillance avec l’arrestation de 2 dealers rue Collin ou la fermeture d’un salon de massage rue Jaurès pour activités de proxénétismes (les caméras étaient dans le salon pour voir quelles parties du corps étaient massées ?). Par contre, ces multiples caméras n’ont pas permis d’identifier le mystérieux acheteur qui avait écumé tous les points presse de la ville pour acheter tous les exemplaires du Canard Enchainé révélant que Joëlle Ceccaldi possédait un compte au Luxembourg doté de plus de 4 millions d’euros ! Alors qu’elle se targue d’un quadrillage millimétré de la ville, c’est assez ahurissant que pas une seule caméra n’ait pu filmer cet acheteur zélé.

A la rubrique Cadre de vie, elle fait la promotion de l’éco-quartier des Bergères en omettant de dire qu’il sera chauffé au fioul !

Dans ses projets, elle reconnait implicitement que l’attribution des logements sociaux est actuellement opaque et partisan car elle propose de mettre en place un « Jury Citoyen » pour plus de transparence. S’il est du même acabit que toutes les instances dont elle nous a gratifiés ces dix dernières années, non merci. Si elle veut s’inscrire dans une démarche transparente et juste, qu’elle mette en œuvre ce que la ville de Paris fait.

A la rubrique Emploi, elle se félicite que le taux de chômage des putéoliens soit inférieur à la moyenne nationale, résultat qu’elle attribue la politique de dynamisme de la vile. Avec un taux de 8%, elle n’y a pas lieu de faire la fière alors que nous avons le quartier d’affaires de la Défense sur une partie de notre territoire ! Ce piètre taux est la conséquence de l’absence de volonté politique pour développer l’entreprenariat, le commerce de proximité, les pépinières d’entreprises, les centres de formation pour donner une nouvelle chance, bref tout ce qui contribue à la création d’emplois.

A la rubrique Petite Enfance, elle appose le tampon « Engagements tenus » alors qu’elle n’a rien à citer dans la catégorie « Fait », tout est en cours. Et dire que Nadine Jeanne a tiré la sonnette d’alarme à plusieurs reprises sur ces manques lors des conseils municipaux à l’époque où Joëlle Ceccaldi était l’adjointe en charge de cette délégation confiée par le maire Charles Ceccaldi à sa tendre et chère fille. Que de temps perdu ! Que d’argent gâché ! Que de galères pour les familles !

A la rubrique Espaces Verts, elle fait état de l’ouverture de jardins familiaux et de la future ouverture de nouvelles parcelles de jardins familiaux. Quelles en sont les critères d’attribution ? Est-ce la meilleure utilisation du foncier limité de notre ville ? Des espaces verts ouverts à tous ne seraient-ils pas préférables ?

A la rubrique Culture, c’est un peu la dèche comme d’ailleurs pour bon nombre de rubriques. Dans les réalisations de l’année, elle cite la douzième édition du festival BD, les 80 ans de l’hôtel de ville, le cinéma le Central et la conférence sur la vie de Molière !

Dans les projets, on peut noter la réhabilitation de la vieille Eglise ; elle se garde bien de nous narrer que ce qu’elle a fait cet hiver en la repeignant sans en parler à personne ni à Monsieur le Curé, ni aux paroissiens, ni aux Monuments Historiques.

A la rubrique Sports, une seule réalisation, la réservation en ligne des prestations sportives. Incroyable, non ! C’est vrai que quand on n’est pas capable de transmettre les conseils municipaux sur Internet, ça tient de l’exploit !

En page 14, une nouvelle photo de la candidate agrémente la rubrique des récompenses 2014 – 2105. Donner un trophée de la communication à une élue qui refuse de répondre aux interviews télévisées, qui refuse de rencontrer le député de la circonscription et maire de Neuilly, qui refuse certains droits à l’opposition, çà laisse songeur.

En page 15, elle termine par une séquence peu constructive sur la Métropole du Grand Paris et par une conclusion qui laisse pantois car pleine d’amertume et sans la moindre perspective pour les 5 ans à venir.

Bref, élisez-moi et vous verrez bien ce que je ferais !

Les pages suivantes présentent les réalisations à venir pour chacun des quartiers.

Avec un budget annuel de 272 millions d’euros soit 6.104 euros par habitant, on est en droit d’attendre davantage que la fête de Guinguettes le 5 juillet ou la création de nouveaux jardins municipaux. Mais où passe tout cet argent ?

J.C.

Source : http://www.monputeaux.com/2015/06/ceccaldi-programme.html


Election à Puteaux : Dernier dimanche de campagne

dimanche 7 juin 2015 à 18:33

IMG_0177Ce dimanche 7 juin 2015 était le dernier dimanche de campagne à Puteaux. En effet, dimanche prochain, 14 juin, aura lieu le premier tour de l’élection municipale suite à l’annulation par le Conseil d’Etat du scrutin de mars 2014.

La liste des personnalités qui soutiennent la liste du RASSEMBLEMENT est impressionnante : le Président de l'Assemblée Nationale, Claude Bartolone, et le président du groupe EELV au Sénat, Jean-Vincent Placé, étaient ce matin sur le marché (photo).

Le fait que ces personnalités se déplacent en personne pour soutenir ces candidats en dit long sur la qualité des candidats de la liste du RASSEMBLEMENT.

Avouez qu’un élu de la trempe de Jean LASSALLE qui soutient la liste du RASSEMBLEMENT a un poids et une force bien supérieurs à un soutien institutionnel d’un président de parti comme l’UMP ou l’UDI.

Dimanche 14 juin 2015, les électeurs putéoliens sont invités à élire leurs conseillers municipaux pour les 5 ans à venir. Nous avons l’opportunité de dire STOP à 50 ans de gestion ceccaldiste, de gestion clanique et clientéliste au profit de quelques-uns alors que la majorité des putéoliens ne bénéficie que de peu.

Nous avons l’opportunité de dire STOP à 10 ans de gestion autocratique de Joëlle Ceccaldi qui n’a rien fait de bon, qui a dilapidé la cagnotte de plus de 200 millions d’euros constituée par son père au fil des ans, qui dépense sans compter à mauvais escient et dans des futilités mais qui rechigne à dépenser utilement, qui se met à dos toutes les communes voisines et qui érige en dogme la préférence putéolienne comme d’autres mettent en avant la préférence nationale.

Nous avons l’opportunité de dire GO à une nouvelle équipe, à l’instar de celle de la liste citoyenne du RASSEMBLEMENT conduite par Christophe GREBERT, Evelyne HARDY, Francis POEZEVARA, Bouchra SIRSALANE et Olivier KALOUSDIAN, cinq conseillers municipaux élus ou réélus en mars 2014 qui sont les élus les plus actifs aux conseillers municipaux et qui sont force de proposition, mais qui se heurtent à la majorité municipale et à ses pratiques anti-démocratiques.

Ce week-end, ils étaient encore les plus nombreux dans les rues de notre ville. Une équipe de 43 citoyens, des femmes, des hommes, des jeunes, des moins jeunes, de diverses sensibilités, compétents dans tous les domaines nécessaires à une bonne gestion municipale, unis et rassemblés vers un seul objectif celui de servir les Putéoliens et non pas de se servir en s’octroyant une voiture avec chauffeurs ou des voyages luxueux au frais des contribuables.

Lisez leur programme : Programme-le-rassemblement (pdf) ! Ils ne proposent ni le grand chambardement ni le nirvana ! Leurs propositions sont pragmatiques et pleines de bon sens : conserver ce qui est bon et utile et qui profite au plus grand nombre ; mettre fin aux réceptions claniques ou de prestiges (OUI à la galette citoyenne ; NON aux réceptions des militants ceccaldistes), mettre fin aux dépenses qui ne profitent qu’à quelques privilégiés, mettre en œuvre des règles claires et connues de tous pour l’attribution des places en crèches, des logements sociaux, des séjours, mettre en œuvre une tarification des services en fonction des revenus des ménages, etc.

Au cours de cette dernière semaine de campagne, je détaillerai certaines de leurs propositions. Prenez la piétonisation de la rue Jean Jaurès. Qui l’avait proposé pendant la campagne de mars 2014 ? La liste conduite par Christophe GREBERT. Qui a mis en œuvre cette expérimentation un samedi par mois ? Notre copieuse locale qui à défaut d’avoir des idées, va les piquer aux autres ! Ne pensez-vous pas que l’original serait préférable à la copie, fusse t’elle rose bonbon ? En plus, çà nous éviterait de nous retrouver un bon matin avec une église repeinte en catimini avec des couleurs baroques, d’être la risée du monde et de nous faire sommer de la remettre en état par les Monuments Historiques, car au final l’addition des élucubrations et des caprices de Joëlle Ceccaldi est payée par les contribuables putéoliens !

Les autres listes étaient également présentes pour distribuer leurs tracts. J’ai même croisé notre ex-maire samedi après-midi dans la rue Jean Jaurès et ce dimanche matin sur le marché Chantecoq. Par contre, mon chemin n’a toujours pas croisé le moindre représentant de la liste « PUTEOLIENS » conduite par Marie-Sophie Mozziconacci avec le soutien de l’ancien maire Charles Ceccaldi-Raynaud.

J.C.

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8">

Source : http://www.monputeaux.com/2015/06/campagne-puteaux.html


Election : Une belle journée de campagne dans les rues de Puteaux

samedi 6 juin 2015 à 20:28

IMG_9429Sous un beau soleil, les équipes de la liste Le Rassemblement sont allées à votre rencontre toute la journée dans les rues de Puteaux pour vous présenter leur programme : 

Programme-le-rassemblement (pdf)

Celui-ci est accueilli avec enthousiasme : la rue Jean Jaurès transformée en rue piétonne, l'île de Puteaux libérée de ses grilles, une salle de spectacle rue Cartault avec un parc offrant une vue panoramique sur Paris... Autant de propositions pour améliorer notre cadre de vie et faire de Puteaux une ville plus belle encore.

Demain matin sur le marché, plusieurs élus nationaux viendront soutenir la liste : Claude Bartolone, Jean-Vincent Placé et André Gattolin.

En venant ajouter leur soutien à celui du Vice-Président MoDem Jean Lassalle, ils témoignent de l'importance du rassemblement opéré par l'opposition à la famille Ceccaldi. 

(photo : Avec Evelyne Hardy, n°2 de la liste Le Rassemblement)

<script charset="utf-8" type="text/javascript" src="//platform.twitter.com/widgets.js">

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8">

Source : http://www.monputeaux.com/2015/06/election-puteaux.html


Le président d'Anticor vient à Puteaux, lundi 8 juin 2015

vendredi 5 juin 2015 à 21:54

Signataire_logov3_cmjn-1Les candidats de la liste « Le Rassemblement » signeront la charte éthique de l’association Anticor, en présence de son président national, Jean-Christophe Picard, le lundi 8 juin, à la Défense.

Symboliquement, cette signature aura lieu sur le parvis du quartier d'affaires qui a fait de Puteaux l'une des villes les plus riches de France.

ANTICOR est une association qui lutte contre la corruption et qui fait la promotion des pratiques vertueuses en politique. Sa charte éthique pour les municipales demande aux candidats de s’engager notamment sur le non cumul et la limitation des mandats, les bonnes pratiques de gestion, la transparence, la participation citoyenne et la prévention du trafic d’influence.

Les candidats de la liste « Le Rassemblement » s’engageront à respecter tous ces engagements.

"Puteaux doit sortir de la logique clientéliste dans laquelle elle est enfermée depuis presque 50 ans. Nous mettrons en place de nouvelles pratiques basées sur l’intérêt général et l’équité au service de nos concitoyens", déclarent les candidats de la liste Le Rassemblement.

Source : http://www.monputeaux.com/2015/06/le-pr%C3%A9sident-danticor-vient-%C3%A0-puteaux-lundi-8-juin-2015.html


L'ex-maire de Puteaux dirige-t-elle toujours l'Hôtel-de-Ville depuis l'extérieur ?

vendredi 5 juin 2015 à 16:04

14181013423_084f6e527c_zScène surprenante hier vers 18h à la mairie de Puteaux : des policiers sont appelés et une partie du personnel est évacué. Une grève est organisée par des employés proches de l'ex-maire.

Selon le député de la circonscription, Jean-Christophe Fromantin, on a voulu l'empêcher de tenir sa permanence mensuelle en mairie. Dans un communiqué, Jean-Christophe Fromantin accuse le "directeur général des services de Mme Joëlle Ceccaldi-Raynaud" d'être à "l'initiative" de cette "la mobilisation inopinée d’agents municipaux et de syndicalistes".

Le parlementaire UDI annonce qu'il saisit le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve contre cette atteinte à "l’exercice de son mandat national". 

La manoeuvre aurait été lancée, me dit-on, de crainte que des employés municipaux aillent se confier au député.

Après cet épisode, on peut se demander si l'ex-maire dirige toujours, depuis l'extérieur, la mairie de Puteaux ? La directrice générale des services reçoit-elle toujours des ordres d'elle ?

Pour mettre un terme à ce système, le 14 juin, votez : www.rassemblement-puteaux.fr

Source : http://www.monputeaux.com/2015/06/ex-maire.html