PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

Jardin rue Eichenberger Puteaux [Flickr]

samedi 9 mai 2015 à 16:52

Grébert posted a photo:

Jardin rue Eichenberger Puteaux

Source : https://www.flickr.com/photos/monputeaux/17455058901/


Jardin rue Eichenberger Puteaux [Flickr]

samedi 9 mai 2015 à 16:50

Grébert posted a photo:

Jardin rue Eichenberger Puteaux

Source : https://www.flickr.com/photos/monputeaux/16835086493/


3.700 familles en attente d'un logement social à Puteaux

vendredi 8 mai 2015 à 18:34

Selon le ministère du logement, il y a 3.719 demandes de logement social en attente à Puteaux, pour un parc de 6.820 logements HLM (chiffres 2014) :

Hlm-puteaux-1

En 2014, 436 logements sociaux ont été attribués à Puteaux, dont 297 par l'Office public HLM de la commune qui détient 5.189 logements :

Hlm-puteaux-2

Source : http://www.monputeaux.com/2015/05/logement-social-puteaux.html


Travaux dans l'appartement du DRH de Puteaux : la mairie confirme l'information au Parisien, mais ment sur les chiffres

jeudi 7 mai 2015 à 21:39

13775430223_53167c3e7a_zJ'ai révélé ce matin que d'importants travaux ont été réalisés dans les appartements de fonction du DRH de la ville de Puteaux, pour un montant total de 100.000 euros.
Le journal Le Parisien publie ce soir la réponse de la mairie. Celle-ci confirme mon information, mais ment sur les chiffres : 

"Situé au-dessus de l’hôpital de Puteaux, écrit Le Parisien, cet appartement appartient à la ville et n’aurait pas été occupé « pendant une dizaine d’années », d’où la nécessité de le rénover, officiellement pour « 40 000 €. » Sa surface « tient compte de la composition de la famille », et selon le cabinet du maire, les matériaux choisis ne sont pas aussi haut de gamme que l’opposant le prétend".

1/ Le chiffre de 40.000 euros correspond, comme je l'ai indiqué, au montant des travaux effectués dans le 1er logement du DRH lors de son prise de fonction en février 2013. Mais 60.000 euros ont bien été dépensés dans son 2e appartement, soit un total de plus de 100.000 euros dépensés en 2 ans.

2/ La mairie affirme que ce logement est resté inoccupé "pendant une dizaine d'années". C'est faux encore : ce logement était habité par Jean-Marc Lecoq, ex-directeur général des services techniques, jusqu'à son départ de la ville de Puteaux en février 2014. Le logement, qui était en parfait état, n'est donc resté vide que quelques mois.

Et si ce grand logement de la ville était resté vide pendant "une dizaine d'années", cela serait un scandale plus grand encore, alors que Puteaux compte de nombreuses familles mal logées. Et que l'Office HLM de Puteaux compte plus de 3.500 demandes en attente ! Ce serait aussi un grave défaut de gestion, puisque cela voudrait dire que la ville possède un bien immobilier dont elle assumerait les charges sans récupérer aucun loyer durant 10 ans !

Il est inquiétant de voir la mairie communiquer ainsi de fausses informations à la Presse. 

Par ailleurs, suite à cette affaire, la directrice des finances de la mairie de Puteaux, qui a géré les factures liées à ces travaux, serait sur le départ : elle aurait demandé sa mutation dans une autre commune.

<script charset="utf-8" src="//platform.twitter.com/widgets.js" type="text/javascript">

Source : http://www.monputeaux.com/2015/05/logement-dgs.html


100.000 euros dépensés pour l'appartement de fonction d'un directeur de la mairie de Puteaux

jeudi 7 mai 2015 à 09:38

13775430223_53167c3e7a_zA Puteaux, Didier Cressot, directeur général adjoint de la ville, chargé des finances, de la DRH et de la commande publique, est particulièrement gâté par le maire Joëlle Ceccaldi : Il a obtenu d'elle un appartement de fonction de 100 m2 avec une grande terrasse et vue sur la Seine. Pourtant récemment remis à neuf, l'appartement vient de bénéficier d'importants travaux.

Du parquet a ainsi été installé partout, la cuisine équipée, pourtant en bon état, a été changée. Un mur a été cassé pour agrandir le salon. La facture dépasserait les 60.000 euros ! Et c'est sans compter les journées de travail des employés municipaux chargés notamment de refaire toutes les peintures, selon le goût du directeur général adjoint.

Arrivé début 2013 à la mairie de Puteaux, celui-ci avait déjà bénéficié d'un 1er appartement de fonction au-dessus d'une école du haut de la ville. Là, 40.000 euros de travaux avaient été réalisés. 2 ans plus tard, Didier Cressot a donc déménagé pour plus grand.

Pour la ville, le coût de ses emménagements successifs dépasse les 100.000 euros ! 

A l'heure où la commune réduit les heures supplémentaires de ses employés pour faire des économies, ces dépenses pour le DRH passent mal. Rappelons surtout qu'il s'agit d'argent public. 100.000 euros, cela représente 5 euros d'impôts en plus pour chaque famille putéolienne. Cela représente aussi 70% du coût de construction d'un logement social neuf.

MISE A JOUR : LA MAIRIE CONFIRME L'INFORMATION DANS LE PARISIEN

<script charset="utf-8" src="//platform.twitter.com/widgets.js" type="text/javascript">

Source : http://www.monputeaux.com/2015/05/100-000-euros.html