PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

A Puteaux, la majorité UMP vote contre tout : économies d'énergie, baisses d'impôts & information des habitants

lundi 5 janvier 2015 à 15:28

Publié sur le site de Christophe Grébert :

15877871709_45e6949eff_zLors du conseil municipal du 19 décembre 2014, le dernier de l'année, notre groupe d'opposition "Puteaux pour vous" a voté en faveur de 26 des 46 délibérations mises aux voix. Nous nous sommes abstenus 16 fois et nous avons voté contre seulement 4 délibérations.

Cela fait : 56% de votes POUR, 
9% de votes CONTRE
et 35% d'ABSTENTION.

Par ces votes, nous montrons que nous ne pratiquons pas l'opposition systématique et que nous sommes une opposition constructive et responsable.

Lorsque nous votons contre un dossier, nous intervenons à chaque fois en séance pour justifier notre refus et proposer une solution alternative. C'est une règle que nous nous sommes fixées.

A l'opposé, le 19 décembre, la majorité UMP s'est comme d'habitude montrée totalement fermée à la discussion, notamment en votant CONTRE nos 3 amendements :

Notre 1er amendement sur le transfert vers l'intercommunalité “Seine Défense” de la collecte des déchets et de l’éclairage public et de la signalisation (Question 5 de l'ordre du jour) : "Ce transfert de compétence vers la communauté d’agglomération a pour objectif de rationaliser les investissements et de réduire les dépenses. C’est pourquoi, nous nous fixons pour objectif de réduire ce poste de dépenses de 20% sur la période 2015/2019. Nous ferons annuellement le point sur les économies réalisées. Nous présenterons ces chiffres à la population, conformément à notre charte de la démocratie locale qui affirme dans son article 5 : "La ville de Puteaux considère que l'accès à l'information est une condition essentielle à l'exercice des droits des citoyens"”.

Notre 2e amendement sur la ZAC des Bergères (Question 7 de l'ordre du jour) : “Afin d’informer la population et les futurs acheteurs et afin de relancer l’attractivité de ce projet urbain majeur, la ville de Puteaux ouvrira dans les plus brefs délais une “maison du projet” comme le font la plupart des villes qui construisent de nouveaux ensembles urbains. Des films, des images, des maquettes, des informations à jour sur les différents bâtiments à venir permettront à la population de se saisir enfin de ce projet que vous développez en coulisses depuis tant d’années”. 

Notre 3e amendement sur la construction d'un groupe scolaire à la ZAC des Bergères (Question 8 de l'ordre du jour) : Ce nouveau groupe scolaire sera énergiquement auto-suffisant. Et son coût prévisionnel envisagé de 27 millions d’euros sera réduit à 20 millions d’euros, ce qui correspond aux coûts constatés dans les autres communes de la région parisienne. L’argent ainsi non dépensés permettra de réduire les impôts des Putéoliens”.

Il est dommage que ces 3 amendements aient été rejetés, sans discussion, par la majorité municipale, puisqu'ils allaient dans le sens de l'intérêt général : économies d'énergie, baisse des dépenses et donc des impôts, meilleure information des habitants.

Autre preuve de l'incapacité de la majorité municipale à organiser un gestion démocratique normale de la commune, son refus d'intégrer l'opposition au sein du "Comité d’éthique pour le suivi du réseau de vidéosurveillance" (Question 29 de l'ordre du jour) : il n'y siège que des élus UMP !

De même, contrairement à la règle dans d'autres communes, il n'y aucun élu de l'opposition au sein des conseils d'administration des écoles, collèges et lycées de Puteaux. Seuls des élus UMP y siègent (Question 33 de l'ordre du jour).

Pour 2015, nous pourrions formuler le voeu d'avoir à Puteaux une majorité à l'esprit démocratique. Malheureusement, je crains que le népotisme et le clientélisme ne soient les seuls modes de fonctionnement et de compréhension des élus ceccaldistes.

Comptez donc sur l'opposition municipale pour faire vivre l'idée de démocratie à Puteaux. 

LES DOSSIERS DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DÉCEMBRE SONT LIBREMENT CONSULTABLES ICI (PUTEAUX DATA)

(photo : Flickr)

Source : http://www.monputeaux.com/2015/01/opposition-majorite.html


Merci aux 217.000 visiteurs de MonPuteaux en 2014

mercredi 31 décembre 2014 à 15:21

Analytics

MERCI aux 217.000 personnes (visiteurs uniques) qui ont consulté MonPuteaux en 2014 ! J'espère vous revoir en 2015 :)

(source statistiques : Analytics de Google)

Source : http://www.monputeaux.com/2014/12/merci-aux-217000-visiteurs-de-monputeaux-en-2014.html


Rétrospective de l'année 2014 à Puteaux (novembre-décembre)

mercredi 31 décembre 2014 à 14:51

L'année 2014 a été riche en évènements à Puteaux. Jusqu'au 31 décembre, je vais publier une retrospective, mois après mois, de l'actualité putéolienne. Voici ce qui s'est passé dans notre ville en septembre et octobre derniers :

En novembre, l'hebdomadaire L'Express sort un numéro spécial sur Puteaux. "Le système Ceccaldi-Raynaud. Une concentration extrême du pouvoir. L'irrésistible montée du fils, Vincent Franchi. Incertitudes autour de la Défense", titre le magazine : PUTEAUX couverture

2081498238_6399903f84Les fêtes de fin de l'année commencent. La ville de Puteaux consacre 4 millions d'euros entre les illuminations, la patinoire installée devant l'Hôtel-de-ville, les somptueuses réceptions du nouvel an et les cadeaux par milliers...

En consultant une étude sur le coût de production des logements locatifs sociaux, je découvre que, tout compris, le coût moyen pour réaliser un logement est de 140.000 euros. Pour ses festivités de fin d'année et du nouvel an, Puteaux va donc brûler l'équivalent de 30 logements sociaux.

PetitionEn novembre, une pétition pour demander la réouverture de la grille sur l'île de Puteaux côté pont de Neuilly est lancée sur le site Change.org. Elle recueille plusieurs centaines de signatures en quelques jours. 

Le maire de Neuilly proteste contre cette fermeture unilatérale.

"Cette décision non justifiée est très préjudiciable à tous ceux qui fréquentent l'île (..). Le préfet a été saisi afin d'obtenir un retour à une liberté de circulation", annonce la municipalité de Neuilly.

En décembre, le préfet des Hauts-de-Seine déclare illégal l'arrêté du maire de Puteaux.

En ce dernier mois de l'année, le clientélisme du maire bat son plein : 

Carte25.000 cartes de voeux, à 5 euros pièce, sont distribuées dans toutes les boites aux lettres. Il s'agit d'une petite maison en bois à monter, qui a sans doute fait très plaisir aux familles mal logées. 

Aspi

Et le maire fait aussi plaisir aux personnes âgées : elle leur a distribué des milliers d'aspirateurs Hoover. Aussitôt reçus, aussitôt donnés aux petits enfants ou revendus sur le site boncoin.fr !

Et c'est ainsi que cette année 2014 se termine à Puteaux : dans une grande gabegie d'argent public...

Source : http://www.monputeaux.com/2014/12/retro2014-6.html


Le maire de Puteaux veut me faire... un cadeau

mercredi 31 décembre 2014 à 13:13

Paquet-cadeau-boitesLe maire de Puteaux adore faire des cadeaux. Elle semble d'ailleurs passer l'essentiel de son temps à cela. Même à moi, Joëlle Ceccaldi-Raynaud veut faire un cadeau ! Je viens de recevoir un appel de son cabinet pour m'avertir qu'un paquet m'attend à la mairie :

 appel du cabinet du maire

Des dizaines de personnes ont défilé tout ce début de semaine au cabinet du maire pour récupérer des sacs remplis de cadeaux.

En cette fin d'année, le maire ne cache pas son clientélisme. Il joue même la provoc vis-à-vis de moi.

Source : http://www.monputeaux.com/2014/12/le-maire-de-puteaux-veut-me-faire-un-cadeau.html


Rétrospective de l'année 2014 à Puteaux (septembre-octobre)

lundi 29 décembre 2014 à 11:28

L'année 2014 a été riche en évènements à Puteaux. Jusqu'au 31 décembre, je vais publier une retrospective, mois après mois, de l'actualité putéolienne. Voici ce qui s'est passé dans notre ville en septembre et octobre derniers :

En septembrele maire annule une séance du conseil municipal parce que je voulais filmer la réunion comme la loi l'autorise. Quand le maire voit ma caméra, il me demande de l'éteindre, puis menace d'envoyer la police municipale, j'imagine pour me prendre mon appareil. Etant dans mon droit, je refuse d'éteindre ma caméra. Le maire décide alors de ne pas ouvrir la séance du conseil. Les élus sont reconvoqués la semaine suivante. 

Quelques jours plus tard, le maire signe un arrêté pour limiter la présence des caméras dans la salle du conseil. Un plan est même joint à l'arrêté : les caméras pourront être disposés dans la salle, mais ne pourront filmer les élus que ... de dos... 

Plan-cm-enregistrement2

Et pour m'empêcher de brancher ma caméra, le maire fait poser des caches sur les prises électriques de la salle du conseil

15405327235_b6ddae15cd_z

 

En octobre, le maire décide la fermeture de l'accès à l'île de Puteaux depuis le pont de Neuilly :

15648005981_335dda49aa_z

Résultat : les promeneurs et sportifs qui veulent accéder au parc doivent faire un détour de 2 km sur les quais et passer par le pont de Puteaux, ou bien - pour les plus aventuriers - grimper au-dessus des grilles, au risque de se blesser.

Comme Joëlle Ceccaldi, Eric Césari, le président de l'intercommunalité de Puteaux-Courbevoie, ne veut pas non plus de caméra :

 2014-10-10 20.37.08

Lors du conseil communautaire de Puteaux-Courbevoie, vendredi 10 octobre 2014, j'ai installé ma caméra sur mon bureau pour filmer la séance comme la loi le permet. Mais cela déplait au président du conseil, l'UMP Eric Césari, qui vient d'être mis en examen dans l'affaire Bygmalion. La veille, celui-ci a signé un arrêté interdisant la présence des caméras "à plus de 90 cm des murs" de la salle des séances. Comme je siège au milieu de la salle, ma caméra est hors limite ! 

A SUIVRE... (NOVEMBRE - DÉCEMBRE) ...

Source : http://www.monputeaux.com/2014/12/retro2014-5.html