PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

Conseil communautaire Puteaux-Courbevoie : soutenir l'emploi ou faire de la com' ?

lundi 8 décembre 2014 à 14:08

Lors du conseil communautaire de Puteaux-Courbevoie du jeudi 4 décembre, la majorité UMP a décidé d'apporter un soutien financier de 5.000 euros à 2 associations de soutien à l'emploi et à l'entreprise (délibérations 6 et 7 de l'ordre du jour). Où l'on voit que l'aide est d'une part mesurée, et qu'elle sert peut-être surtout à la communication.

Malgré les explications de Jean-André Lasserre, président du groupe d'opposition Pour la Grande Défense, l'assemblée "Seine Défense" a indistinctement accordé 5.000 euros à "Hauts-de-Seine Initiative" ainsi qu'à "Réseau entreprendre 92", sans se poser la question des résultats de ces associations pour la création d'emploi. Cette somme est-elle bien à la mesure du sujet, quand on sait que nous dépensons par ailleurs des millions d'euros en festivités. Un saupoudrage qui au final place peut-être le critère d'efficacité après celui de l'effet de com'.

CONSULTEZ LES DÉLIBÉRATIONS SUR CES 2 SUBVENTIONS (DÉLIB 6 ET 7) SUR PUTEAUX DATA

Nous avions un projet plus cohérent pour soutenir l'entreprise et libérer les talents.

Source : http://www.monputeaux.com/2014/12/conseil-communautaire-emploi.html


L’île de Puteaux rendue payante : EELV appelle Joëlle Ceccaldi-Raynaud à retrouver la raison

lundi 8 décembre 2014 à 13:32

Eelv-nouveau-logoSuite à la décision du maire d'imposer un droit de passage de 2 euros pour accéder au parc de l'île de Puteaux, le groupe local d'Europe-Ecologie-Les-Verts "appelle Joëlle Ceccaldi à retrouver la raison".

Extrait du communiqué :

"(..) Joëlle Ceccaldi-Raynaud, qui semble, ces derniers mois faire preuve d’une perte de raison très inquiétante pour la poursuite de son mandat, vient de décider, sans aucune consultation des citoyens (et encore moins de ses élus, bien évidemment) que l’accès au Parc Lebaudy serait dorénavant payant ! 2 euros pour celles et ceux ne possédant pas la carte Puteaux Pass (disons le tout net, pour les habitants de Neuilly et d’autres communes limitrophes, donc) pour pouvoir pénétrer dans un parc qui est pourtant sous fréquenté toute l’année (et très bien entretenu puisque hébergeant les Roses de Mme le Maire ; l’annonce du Puteaux Infos est donc mensongère) et qui est aussi un accès à la ville de Neuilly. 

Une telle décision ressemble étrangement aux prises de position des Maires FN dans certaines villes de France ; se barricader des « étrangers » pour ne vivre qu’entre soit, quitte à s’étouffer, se scléroser et devenir, une fois de plus, la risée de la Région IDF !

Le groupe EELV de Puteaux appelle tous les citoyens touchés par cette décision à se manifester et à nous contacter pour protester contre cet acte, digne d’un autre temps et d’une autre époque".

A LIRE EN INTÉGRALITÉ SUR LE SITE EELV DE PUTEAUX

Source : http://www.monputeaux.com/2014/12/ile-de-puteaux-eelv.html


Le maire UMP de Puteaux rend payant l'accès à l'île : à partir du 1er janvier, 2 euros de droit de passage seront réclamés

lundi 8 décembre 2014 à 09:26

IleC'est dans le journal municipal "Puteaux infos" que l'information est rendue publique : le maire UMP Joëlle Ceccaldi-Raynaud a décidé de rendre payant l'accès au parc de l'île de Puteaux. A partir du 1er janvier, il faudra s'acquitter d'un droit de passage de 2 euros pour pouvoir profiter de cet espace de promenade très fréquenté !

Cette décision fait suite à la fermeture de l'accès à l'île depuis le pont de Neuilly imposée unilatéralement par le maire de Puteaux depuis fin octobre.

Cette fermeture a provoqué les protestations des sportifs et promeneurs qui fréquentent le principal poumon vert de notre ville. Une pétition a déjà rassemblé 600 signatures.

La mairie de Neuilly a également protesté contre cette fermeture.

Face à cette mobilisation, la maire de Puteaux cède : elle rouvre la grille. Mais Joëlle Ceccaldi veut sauver la face et fait payer les promeneurs ! Cette décision est délirante ! S'il y a un problème de sécurité, pourquoi ne pas mettre des gardiens dans le parc. Les mêmes qui empêchent l'entrée depuis 2 mois. Les mêmes qui demain seront chargés de faire payer les gens qui veulent passer !

Cette mesure va à l’encontre des délibérations que vient de voter par la communauté « Seine Défense » : lors de sa séance du 4 décembre 2014, il a en effet été décidé de favoriser le « tourisme vert » (délibération 13) et les « circulations douces » (délibération 14) sur les territoires de nos 2 communes. Or Joëlle Ceccaldi, qui a voté ces 2 délibérations, empêche unilatéralement la circulation sur l’île de Puteaux lieu de balade privilégié des habitants !

Je demande que cette décision ridicule de faire payer l'entrée au parc de l'île ne soit pas appliquée et que l'accès libre à l'île soit rétabli. Il serait par ailleurs temps que la maire de Puteaux ne gère plus notre ville comme si elle lui appartenait.

EN SAVOIR PLUS : ILE DE PUTEAUX

Image : extrait du "Puteaux infos" de décembre 2014, page 5, cliquez dessus pour l'aggrandir.

Puteauxinfos-dec14A LIRE :

A Puteaux, on n’a plus d’argent, mais on a de l’imagination ! (Puteaux en mouvement)

EELV appelle Joëlle Ceccaldi à retrouver la raison.

Mme Ceccaldi établit un droit d'octroi pour traverser l'île de Puteaux, sur le site de Nadine Jeanne.

DANS LE PARISIEN : La maire UMP de Puteaux veut faire payer l'accès à l'île 2 € (9/12)

Source : http://www.monputeaux.com/2014/12/droit-de-passage-ile-de-puteaux.html


Conseil communautaire de Puteaux-Courbevoie : le "pass culture et sport" adopté pour la 2e fois en 3 ans 1/2... mais toujours pas appliqué

samedi 6 décembre 2014 à 22:30

CC-4dec2014

CC-22juin11

Lors du conseil communautaire de Puteaux et Courbevoie du jeudi 4 décembre 2014, le président UMP Eric Césari a proposé la mise en place d'un "pass culture" (délib 12) et d'un "pass sport" (délib 16) communs aux 2 communes. Une très bonne idée que nous soutenons bien entendu... Seulement voilà, ce même "pass culture et sports" a déjà été voté par le conseil en juin 2011. Voici les 2 délibérations identiques ci-dessus.

Qu'a donc fait le conseil intercommunal durant 3 ans et demi ? L'étude votée en 2011 a-t-elle été réalisée ? "Nous avions d'autres priorités. Parfois on recule pour mieux sauter", nous explique sans rire Eric Césari ! Une nouvelle étude est donc lancée. Pour quel résultat cette fois ? C'est si compliqué de mettre en place ce "pass culture" et ce "pass sport" ?

Cela montre à quel point ce conseil communautaire est une coquille vide, qui n'applique même pas ses propres décisions, et qui recycle la même idée 3 ans et demi après afin de faire croire qu'il sert à quelque chose. Il s'agit en effet de justifier les 490.000 euros d'indemnités versés chaque année à ses ... 14 vice-présidents !

En attendant, près de 4 ans après sa création, l'intercommunalité n'a rien apporté de concret aux habitants des 2 communes. Et n'a surtout produit que des dépenses de fonctionnement supplémentaires...

Extrait vidéo du conseil où l'on voit Eric Césari et Joëlle Ceccaldi mal à l'aise se retourner vers leurs directeurs de services : 

 

Voir l'ORDRE DU JOUR DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 4 DÉCEMBRE 2014 SUR PUTEAUX DATA

A lire sur le même sujet : Sortie de piste pour l’agglomération Courbevoie Puteaux ?

DANS LE PARISIEN : Le passe sport et culture c'est pour bientôt ? (8/12/14)

Source : http://www.monputeaux.com/2014/12/conseil-communautaire-inutile.html


Conseil communautaire de Puteaux-Courbevoie : Vincent Franchi physiquement absent

vendredi 5 décembre 2014 à 14:36

Conseil-interco

FranchiVincent Franchi, le fils du maire de Puteaux, est également vice-président de l'intercommunalité, chargé de l'habitat et du logement. Jeudi 4 décembre 2014, lors du conseil communautaire, sa place est restée vide. Le fils n'est pas venu.

D'habitude intellectuellement absent, il l'était aussi cette fois physiquement. Il est pourtant indemnisé pour cette fonction : 25.000 euros par an. Et justement l'ordre du jour contenait une délibération sur l'organisation d'une journée de l'habitat. En principe c'est son sujet...

Remarquez qu'il n'était pas le seul élu de la majorité à être absent. D'ailleurs, et comme le montre la photo ci-dessus, il y avait plus d'élus de la majorité à la tribune (14) que dans la salle du conseil (12).
Précision : ceux qui sont à la tribune sont les vice-présidents et sont indemnisés... Ceux dans la salle ne sont pas indemnisés. Et comme ils ne sont pas contents de ne pas l'être, ils ne viennent pas souvent. D'où cette salle du conseil majoritairement... vide.

A-t-on expliqué à ces élus qu'ils se présentent à des élections pour servir l'intérêt général et la collectivité et pas pour se servir ?

(photo : Flickr)

Source : http://www.monputeaux.com/2014/12/vincent-franchi.html