PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

La mairie de Puteaux stoppe le chantier de la mosquée

lundi 10 novembre 2014 à 16:39

15733684986_241df81412_zLe chantier de la mosquée de Puteaux est stoppé. Le maire UMP Joëlle Ceccaldi-Raynaud a ordonné la cessation immédiate des travaux affirmant que le permis de construire était violé. Les responsables de la mosquée assurent ne pas comprendre cette décision.

Les travaux de la nouvelle mosquée sont déjà très avancés. Ils ont commencé en 2013 et devaient se terminer l'an prochain. Ils sont entièrement financés par les dons des fidèles, sans aucune subvention. Le terrain du 32 rue Saulnier appartient à l'association musulmane de Puteaux.

Le maire a pris cette décision exceptionnelle d'arrêt des travaux après avoir fait constater le 30 avril dernier que le dernier étage du bâtiment en forme de dôme étaient 70cm trop haut par rapport à ce qui était prévu dans le permis de construire. Les responsables de la mosquée se défendent de toute faute : l'erreur vient du constructeur, disent-ils, et celui-ci a accepté de refaire les arches du toit pour les mettre à la hauteur fixée dans le permis. Cela ne justifiait donc pas un arrêt total du chantier, puisque toutes les parties étaient d'accord pour corriger un problème assez classique lors de la construction d'un immeuble. Mais la mairie semble avoir choisi de jouer la montre : un contentieux retarderait en effet la fin des travaux et l'ouverture de la mosquée de plusieurs mois, et même d'un an ou 2.

On notera dans l'arrêté du maire affiché devant le chantier que la décision de stopper le chantier a été prise suite à un procès-verbal dressé le 30 avril, soit juste un mois après l'élection municipale. Pourtant, une semaine avant le 1er tour de l'élection, la municipalité UMP avait débloqué plusieurs dizaines de milliers d'euros pour faire en urgence des travaux dans la mosquée provisoire. De là à conclure que la mairie soutient la communauté musulmane afin d'obtenir ses voix et qu'après les élections, elle la méprise très profondément... 

A LIRE AUSSI :

- Qu'est devenu le projet de construction d'une mosquée à Puteaux ? sur le site de Nadine Jeanne.

15571970568_444f0a1a6b_k

(photos : Flickr)

Source : http://www.monputeaux.com/2014/11/chantier-mosquee-puteaux.html


Cérémonie du 11 novembre au cimetière de Puteaux

lundi 10 novembre 2014 à 12:53

1980657025_05644e2f4d_zLa traditionnelle cérémonie en souvenir de l'armistice du 11 novembre 1918 aura lieu demain matin à partir de 10h au cimetière nouveau de Puteaux, derrière la Grande Arche.

Il y a un siècle, en 1914, la France entrait en guerre contre l'Allemagne. Le conflit serait court, croyait-on alors. Il dura 4 ans et fit des millions de morts. Cette année, nous nous souvenons de cette tragédie. Comme partout en France, Puteaux organise des expositions dans différents lieux de la commune.

La cérémonie du 11 novembre prendra donc demain un caractère exceptionnel, avec une exposition de photographies en hommage aux poilus, les combattants de la "grande guerre".

(photo : Flickr)

Source : http://www.monputeaux.com/2014/11/ceremonie-11-novembre-puteaux.html


Réforme des rythmes scolaires à Puteaux : où est l’intérêt de l’enfant ? (Puteaux pour vous)

samedi 8 novembre 2014 à 11:50

 

1490667_511124792323610_4203570057664985656_oL'association Puteaux pour vous, issue de notre liste citoyenne de mars 2014, publie sur son site un texte sur la réforme des rythmes scolaires : "où est l'intérêt de l'enfant" à Puteaux, quand les rythmes appliqués par la municipalité vont à l'encontre de l'objectif de la réforme, s'interroge Bouchra Sirsalane, conseillère municipale Puteaux pour vous : 

Depuis septembre 2014, les écoles de Puteaux affichent de nouveaux horaires : la municipalité a fait le choix de conserver 6 heures d’apprentissage le lundi, le mardi et le jeudi pour permettre aux familles d’avoir un long week-end de 2 jours et demi, dès le vendredi midi. Or, pour faciliter l’apprentissage des élèves, des études réalisées préalablement à la mise en place de la réforme ont montré qu’il est préférable de mieux répartir les journées de classes sur la semaine. Ces études montrent aussi qu’un trop long week-end interrompt le rythme des enfants, entraînant une fatigue plus importante en début de semaine. 

A lire ici :

http://www.education.gouv.fr/cid66696/la-reforme-des-rythmes-a-l-ecole-primaire.html

https://destinationsante.com/rythmes-scolaires-la-mise-en-garde-dun-chronobiologiste.html

Le nouvel emploi du temps choisi par la mairie de Puteaux ne prend donc pas en considération le bien être de l’enfant et ne favorise pas l’apprentissage pendant les heures de cours.

La décision a été prise contre l’avis des parents et des enseignants :

Une société de conseil a été mandatée pour la mise en œuvre de la réforme. Des tables rondes ont été organisées les 16 et 27 janvier. Pourquoi la ville a-t-elle ignoré les différents scénarios discutés lors de ces réunions ? Pourquoi la consultation s’est-elle limitée à demander aux représentants des parents s’ils étaient “POUR” ou “CONTRE” un emploi du temps en fait déjà construit et qui va à l’encontre de l’objectif initial de la réforme : favoriser l’apprentissage en allégeant les heures de cours et lutter contre l’échec scolaire ?

De surcroît, le maire n’a pas pris la peine de présenter la mise en œuvre de la réforme devant le conseil municipal. Aucune délibération instaurant la création d’un projet éducatif territorial (PEDT) n’a été soumise au vote des élus municipaux. 

L’absence de PEDT nous démontre que la municipalité est dans l’incapacité de proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l’école.

Comme de nombreux parents, nous ne sommes pas convaincus que la réforme des rythmes scolaires telle qu’elle est appliquée dans notre ville favorise in fine l’apprentissage et l’épanouissement des élèves. Nous demandons l’élaboration d’un PEDT en collaboration avec l’ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de l’éducation. Nous demandons également la mise en place d’un comité de suivi de la réforme réunissant tous les acteurs éducatifs, associatifs, représentants des parents et élus.

Bouchra SIRSALANE
Conseillère municipale Puteaux pour vous

Source : http://www.monputeaux.com/2014/11/rythmes-scolaires.html


L'édition locale de L'Express n'est pas disponible à la médiathèque de Puteaux

mercredi 5 novembre 2014 à 17:07

A la médiathèque, en face de la mairie, l'édition spéciale Puteaux de L'Express n'est étrangement pas disponible. C'est l'édition "Grand Ouest" qui est distribuée, comme le montre la photo ci-dessous. Rappelons que Puteaux ne se trouve pas en Bretagne ou en Normandie, mais dans les Hauts-de-Seine. 

<script charset="utf-8" src="//platform.twitter.com/widgets.js" type="text/javascript">

Source : http://www.monputeaux.com/2014/11/express-puteaux.html


Le système Ceccaldi-Raynaud à la Une de L'Express : l'étrange diplôme du fils du maire

mercredi 5 novembre 2014 à 13:32

IMG_8297L'hebdomadaire L'Express sort aujourd'hui un numéro spécial sur le système Ceccaldi-Raynaud à Puteaux. Le clientélisme, les dépenses fastueuses, les pressions exercées contre l'opposition, l'affaire du compte au Luxembourg et l'argent de la Défense, tous les sujets que nous connaissons sont abordés dans ce dossier. Mais l'hebdomadaire fait une révélation concernant le fils de Joëlle Ceccaldi-Raynaud : Vincent Franchi possèderait un diplôme !

Le fils du maire de Puteaux, conseiller général de Puteaux et maire adjoint chargé de l'éducation, n'a jamais brillé par la qualité de ses interventions lors de manifestations publiques ou bien en séance du conseil municipal. C'est moins que l'on puisse dire. Il apparait souvent incapable d'aligner 3 phrases correctes. En fait, il ne prononce plus désormais que des discours qu'on lui prépare à l'avance. Pourtant, le jeune homme possèderait un Master de gestion et stratégie de l'investissement immobilier et de la construction obtenu à la Sorbonne.

Mais L'Express révèle que le co-fondateur de ce Master, Pierre Giudicelli (*), est un ami très proche de la famille Ceccaldi. Cet architecte corse a réalisé plusieurs équipements importants dans la commune, notamment l'imposant palais de la culture et le collège Maréchal Leclerc. Des marchés publics de plusieurs millions d'euros.

Interrogée par L'Express sur la réalité de ce diplôme, Joëlle Ceccaldi a cette étrange réponse : "Pourriez-vous me communiquer les diplômes de mes opposants ?". "(Vincent Franchi) n'a pas d'expérience professionnelle et intellectuelle", déclare pour sa part son grand-père Charles Ceccaldi-Raynaud, selon des propos rapportés par l'hebdomadaire. Quelle famille ! Et quelle étrange parcours scolaire pour le fils : pas de Bac connu, mais un Master (BAC+5) à la Sorbonne...

(* Selon le Canard Enchaîné, en 1996, lorsque Joëlle Ceccaldi-Raynaud se rend au siège de la Banque privée Edmond de Rothschild à Luxembourg pour ouvrir un compte, elle était accompagnée de son père et de l’architecte Pierre Giudicelli, "un ami de la famille qui a beaucoup construit à Puteaux et cache déjà de l’argent dans cette banque". Source)

Source : http://www.monputeaux.com/2014/11/le-syst%C3%A8me-ceccaldi-raynaud-%C3%A0-la-une-de-lexpress-l%C3%A9trange-dipl%C3%B4me-du-fils-du-maire.html