PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

Nicolas Sarkozy en meeting à Puteaux le 25 novembre, en pleine affaire du compte au Luxembourg du maire UMP

lundi 13 octobre 2014 à 18:33

Sarko

Roger Karoutchi, le patron de l'UMP des Hauts-de-Seine, annonce sur son compte Facebook la venue de Nicolas Sarkozy à Puteaux le mardi 25 novembre. L'ex-chef de l'Etat se rend-il compte qu'il vient chez Joëlle Ceccaldi-Raynaud ? Cette élue UMP est entendue comme témoin assistée par la justice, après la découverte d'un compte à son nom ouvert au Luxembourg et contenant 4 millions d'euros.

Source : http://www.monputeaux.com/2014/10/sarkozy.html


Métropole du Grand Paris : "Pour un territoire de la Grande Défense" (Puteaux pour vous)

lundi 13 octobre 2014 à 16:28

Sans titre

L'association citoyenne "Puteaux pour vous", comme les élus de l'opposition PS, Modem et EELV de Puteaux et Courbevoie, soutient aussi la création d'un territoire de la Grande Défense dans le cadre la création de la Métropole du Grand Paris.

Sur son site, Puteaux pour vous publie une carte de ce territoire qui regroupera Puteaux, Courbevoie, Nanterre, Surenes, Rueil-Malmaison, La Garenne-Colombes et Neuilly, pour constituer un bassin de vie et d'emplois de 440.000 habitants.

"C’est ce territoire de la Grande Défense qui nous semble le plus cohérent pour poursuivre notre développement dans le cadre de la Métropole du Grand Paris", annonce l'association Puteaux pour vous.

Tumblr_inline_nddy1wuZYt1t2mmhd

Tumblr_inline_nddy25P7pZ1t2mmhd

Ce découpage n'est pas celui proposé par Eric Césari et Joëlle Ceccaldi, le président et la vice-présidente de l'intercommunalité de Puteaux-Courbevoie. Ceux-ci proposent de reunir nos 2 villes avec Colombes et Argenteuil, un regroupement territoriale complètement incohérent, mais qui aurait l'avantage pour eux de n'associer que des communes UMP ! L'intérêt policard contre l'intérêt général !

LE DÉCOUPAGE CÉSARI-CECCALDI : 

Tumblr_inline_nddxzlr8LM1t2mmhd

Tumblr_inline_nddy0nGr841t2mmhd

 SOUTENEZ LA CRÉATION DU TERRITOIRE DE LA GRANDE DÉFENSE. REJOIGNEZ-NOUS !

EN LIRE PLUS SUR LE SITE DE L'ASSOCIATION PUTEAUX POUR VOUS

Source : http://www.monputeaux.com/2014/10/territoire-de-la-grande-defense.html


L'interco de Puteaux-Courbevoie : 900.000 euros de dépenses réelles, 490.000 euros d'indemnités pour les élus !

lundi 13 octobre 2014 à 13:58

2014-10-10 20-1.37.08Vendredi 10 octobre 2014, lors du conseil de Seine Défense, la communauté d'agglomération de Puteaux-Courbevoie, le président UMP Eric Césari a présenté le rapport d'activité 2013 de l'intercommunalité. Ce rapport démontre à quel point cette interco est une coquille vide.  

Extrait du communiqué du groupe de l'opposition PS, Modem, EELV de l'assemblée communautaire :
 
Hors les transferts financiers qui ne sont que des changements de lignes comptables entre les villes et la communauté d'agglomération, et qui ne constituent en rien une valeur ajoutée de l’agglomération, il reste un total de dépenses de fonctionnement de 720.000 €, comprenant :

- 300.000 € pour l’économie, dont près de la moitié pour un colloque sur les « ville-monde », plus utile pour l’image que pour l’économie,
- 200.000 € pour les frais de personnel,
- 220.000 € pour les autres frais (culture + assainissement + aménagement de l’espace + développement durable).

A cela, il faut ajouter 170.000 € en dépenses d’investissement...
 
Le budget réel de la CASD est donc de seulement 900.000 €, alors que le budget de la ville de Courbevoie est de 256,7 millions € et celui de Puteaux de 265,6 millions € !
 
Alors à quoi sert donc Seine Défense ? En 2013, à rien ou presque, selon le rapport d’activité.
 
En 2014, la CASD a déjà permis de distribuer des indemnités à 15 élus de la majorité UMP. En effet, dès avril 2014, Eric Césari, le nouveau président de la CASD et ses 14 vice présidents se sont attribués la somme globale de 490.000 €/an… 
 
Outre Eric Césari qui vient d’être mis en examen pour faux et usage de faux, et abus de confiance dans l’affaire Bygmalion, on trouve parmi les élus indemnisés Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux, Vincent Franchi, l'adjoint au maire de Puteaux (et fils de Joëlle Ceccaldi-Raynaud) et Jose do Nascimento, directeur des fédérations et de la formation de l’UMP, adjoint de Courbevoie.
 
TÉLÉCHARGER LE RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013 DE SEINE DÉFENSE

Source : http://www.monputeaux.com/2014/10/intercommunalite.html


VIDÉO : Comme à Puteaux, Eric Césari ne veut pas de caméra au conseil communautaire

lundi 13 octobre 2014 à 09:47

2014-10-10 20.37.08Lors du conseil communautaire de Puteaux-Courbevoie, vendredi 10 octobre 2014, j'ai installé ma caméra sur mon bureau pour filmer la séance comme la loi le permet. Mais cela déplait au président du conseil, l'UMP Eric Césari, qui vient d'être mis en examen dans l'affaire Bygmalion.

La veille, celui-ci a signé un arrêté interdisant la présence des caméras "à plus de 90 cm des murs" de la salle des séances. Comme je siège au milieu de la salle, ma caméra est bien entendu hors limite ! Cet arrêté complètement bidon n'a en fait qu'un but : m'empêcher de filmer depuis mon bureau. Mais cette règle est en infraction avec la loi qui prévoit que les citoyens ET les élus peuvent filmer les séances publiques des assemblées délibérantes.

Je rappelle que je ne filme pas les conseils par plaisir, mais parce que les 2 majorités UMP de Puteaux et de Courbevoie refusent de retransmettre ces séances sur Internet. Je fais donc ce qu'ils refusent de faire. Et donc, ils me menacent. Mais qu'ont-ils à cacher ? 

Source : http://www.monputeaux.com/2014/10/eric-cesari-3.html


VIDÉO : Absent depuis 5 mois, Eric Césari refuse de démissionner de la présidence de Seine Défense

dimanche 12 octobre 2014 à 12:14

2014-10-10 20-1.37.08Mis en examen dans l'affaire Bygmalion et licencié pour faute grave de la direction de l'UMP, Eric Césari refuse de quitter la présidence de Seine Défense, l'intercommunalité de Puteaux et Courbevoie, malgré 5 mois d'absence !

Vendredi 10 octobre, Eric Césari apparaissait pour la 1ère fois depuis 5 mois à son poste. Il a également été absent de ses fonctions de maire-adjoint de Courbevoie. Quand le président de l'opposition PS-Modem-EELV Jean André Lasserre lui demande de démissionner, Eric Césari a cette seule réponse : "hors sujet". Les citoyens apprécieront cette attitude qui consiste à occuper des fonctions (et à en toucher les indemnités) sans s'y consacrer pleinement.

Poursuivi par les juges chargés de l'enquête Bygmalion, et en procédure avec l'UMP, son ex-employeur, suite à son licenciement pour faute grave, Eric Césari n'est pas en situation de pouvoir présider une intercommunalité de 130.000 habitants. La preuve : une seule réunion en 5 mois et aucun projet lancé pour l'agglomération. Il doit donc démissionner. Il a 14 vice-présidents (sic) qui peuvent le remplacer !

Rappelons enfin qu'Eric Césari dirige une intercommunalité qui a dépensé 900.000 euros en 2013 et qui va verser cette année 490.000 euros d'indemnités à ses élus. C'est clair que pour certains, ça rapporte la politique. L'affaire Bygmalion n'est qu'un point de détail dans le système...

Source : http://www.monputeaux.com/2014/10/eric-cesari-2.html