PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

MERCI ! La municipalité de Puteaux reprend de plus en plus nos idées

vendredi 8 juin 2018 à 14:08

MERCI-puteauxfutur

MERCI cher(e)s Putéolien(ne)s ! Grâce à votre soutien, plusieurs de nos propositions pour améliorer notre cadre de vie ont été reprises ces derniers mois par la municipalité de Puteaux :

- Lancement du chantier de la passerelle piétonne (mais malheureusement pas cyclable) de l’île,

- Couverture thermique du bassin extérieur du palais des sports,

- Création d’un parc canin sur l’île,

- Création d’un belvédère rue Cartault, pour admirer la vue panoramique sur notre ville et Paris,

- Sécurisation des passages piétons autour des chantiers du quartier Bellini et amélioration de l’espace vert autour de la fontaine.

Nous invitons la majorité municipale à s’inspirer un peu plus encore de nos idées. En effet, nous regrettons :

- Les 11 arbres tronçonnés dans un square du quartier Petitot… Il faut en contraire planter des arbres et développer la nature en ville ! C'est une nécessité absolue face à la hausse des températures.

- L’insuffisance de stationnements pour vélo dans la ville et notamment devant la piscine de l’île. Il faut faciliter l’usage du vélo et de toutes les mobilités douces !

6a00d8341c339153ef01bb0a02effb970d-800wiGageons que la municipalité nous écoutera à nouveau et qu'elle corrigera ces erreurs rapidement 😃😃😃

Continuions ensemble à imaginer le futur de notre ville sur www.puteauxfutur.com

Christophe Grébert

&

Bouchra Sirsalane

 

 

<script src="https://platform.twitter.com/widgets.js">

Source : http://www.monputeaux.com/2018/06/merci-aux-puteoliens.html


Puteaux infos = FAKE NEWS

mercredi 6 juin 2018 à 14:18

PuteauxinfosJuin18Si vous vous demandez ce qu'est de la propagande, regardez cette une du journal municipal "Puteaux infos" du mois de juin.

Dans un avis prononcé au mois d'avril par le Conseil d'Etat (et que vous pouvez consulter en intégralité ici) une amende de 81.822 euros a été confirmée contre l'Office HLM communal de Puteaux notamment pour des irrégularités dans l'attribution de logements sociaux. C'est l'une des amendes les plus importantes jamais prononcées contre un OPH par l'ANCOLS, qui est l'équivalent de la Cour des comptes pour les bailleurs sociaux.

Le Conseil d'Etat a en revanche annulé une amende d'un million d'euros, mais uniquement pour des questions de formes comme vous pourrez le lire dans l'avis, concernant la réalisation et la gestion du parking souterrain de la résidence HLM Lorilleux. La faute de l'OPH demeure, c'est le circuit administratif de l'Ancols qui a été invalidée par le Conseil d'Etat.

Mais voici comment l'info est présentée par le journal de la municipalité : "Victoire pour les locataires HLM".

Les locataires HLM n'ont remporté aucune victoire. Ils ont au contraire à supporter sur leurs loyers la charge d'une amende de 81.822 euros, alors qu'ils ne sont en rien responsables des irrégularités commises par l'OPH. Ils sont ainsi les victimes directes de la mauvaise gestion du maire de Puteaux et présidente de l'office communal.

Je suis allé visiter dernièrement des habitants d'une résidence de l'OPH sur le haut de Puteaux. L'absence de sécurité et d'entretien était flagrante. Des enfants souffrent de maladies respiratoires parce que les bâtiments vieillissant et non rénovés depuis des lustres sont terriblement humides. Alors que l'Ancols écrit dans son rapport : "La structure financière de l'office apparaît extrêmement favorable. En effet, l'analyse financière confirme que des fonds propres sont thésaurisés sans qu'un usage pertinent ne soit envisagé" (page 32). L'OPH garde des millions d'euros dans ses caisses et n'en fait rien, laissant (certains de) ses locataires dans l'insalubrité. La seule "victoire" dans cette affaire, c'est celle du travestissement de la vérité par l'équipe municipale.

Citoyens et habitants de Puteaux, je vous donne depuis des années les éléments (rapports, jugements, enquêtes) vous permettant de juger des faits. La une de "Puteaux infos" de juin vous ment délibérément et honteusement. Allez-vous accepter cela encore longtemps ?
Christophe Grébert 

<script src="https://platform.twitter.com/widgets.js">

Source : http://www.monputeaux.com/2018/06/puteaux-infos-fake-news-.html


Les impôts locaux n'augmentent pas à Puteaux... Vraiment ???

lundi 4 juin 2018 à 13:56

EcranLors du dernier conseil municipal de Puteaux, le 5 avril, consacré au vote du budget 2018, j'interviens pour démentir l'affirmation du maire selon laquelle les impôts locaux n'augmentent pas. Les chiffres font en effet apparaitre une hausse des prélèvements de 500.000 euros. La réponse du maire, à la fin de cette séquence vidéo, est formidable de mépris ! Ecoutez bien ...

Mon intervention en séance : 

"Vous affirmez que les impôts locaux n’augmentent pas. Pourtant vous prévoyez pour cette année 2018 : 15,3 millions d’euros de produit pour la taxe d’habitation et 30,5 millions d’euros pour la taxe foncière = 45,8 millions d’euros (contre 45,3 millions d’euros en 2017).
Ce qui fait un demi million d’euros de plus par rapport à 2017, ou une hausse de 23 euros en moyenne par famille putéolienne.
Pour que réellement les impôts locaux n’augmentent pas, il aurait fallu, non pas maintenir, mais baisser les taux de fiscalité.
Quand vous dites que les impôts n’augmentent pas à Puteaux, vous mentez donc factuellement aux Putéoliens. C’est regrettable de leur mentir. C’est surtout imbécile de penser qu’ils ne vont pas le voir en lisant leur feuille d'impôts !".

Source : http://www.monputeaux.com/2018/06/imp%C3%B4ts-puteaux.html


Visite du quartier Petitot à Puteaux : "Ici, on est comme dans une prison"

vendredi 1 juin 2018 à 14:39

DeIaLj5X4AErrGL

Le haut de notre ville est essentiellement constitué de grands ensembles, dont beaucoup d'immeubles de l'OPH de Puteaux (office HLM communal), à l'image du quartier Petitot, du nom de sa petite école communale Eugène Petitot.
C'est là que la ville vient de tronçonner 11 arbres dans un square pour enfant, parce que "les oiseaux qui y nichaient salissaient le sol avec leurs fientes". Samedi dernier, je suis allé visiter ce quartier où les habitants se disent être "comme en prison".

Quand on entre dans ce quartier, situé entre la rue des Fontaines et la rue Berthelot, c'est par l'un des passages contrôlés. Tout le quartier est en effet grillagé. Et à l'intérieur, il y a encore des grilles qui isolent chaque espace public.

DeIbPtMW0AEib1n
DeIbPtMWkAAVDCW
Petitot

"On est comme dans une prison", me dit spontanément un habitant quand je l'interroge sur l'ambiance du quartier. Cette phrase revient souvent au cours de ma visite. Il faut dire que l'espace est saturé de clôtures, de grilles, de barrières... Même le plus petit morceau de gazon est interdit par un grillage. Une femme soulève son petit chien et le dépose dans l'un de ces espaces clos de verdure. Pratique. Ailleurs, ce sont des enfants qui jouent dans un square entouré par une triple grille : un espace de jeux fermé à l'intérieur d'un espace réservé à l'une des résidences HLM, à l'intérieur de la clôture délimitant le quartier !

DeIaLkQWsAAt7ru
DeIaLj7WsAAqnaf
DeIaLj7XcAAMDcr

Certains aménagements paraissent absurdes, comme ce petit morceau de gazon grillagé, avec une porte pour laisser passer un improbable jardinier-gardien de prison :

DeIbqiaXcAItOa6

Au nord du quartier, un grand espace public - la place des Marées - sert occasionnellement aux évènements : fête de la musique, vide-grenier. Au centre, une fontaine, qui ne fonctionnait pas ce jour là. Des arbustes dans des pots (évidemment), quelques bancs sur les côtés. Des grilles, bien sûr. Un espace entièrement bétonné. "Flippant", me dit une jeune fille qui vient là parfois avec ses copines pour discuter. Elle semble découvrir le lieu quand je lui demande ce qu'elle en pense.

DeIeZGzW4AECN1O
DeIeZG2X4AE3kZj
DeIeZGyWAAAiXaG
DeIeZGwXcAAk1ft

C'est dommage que la nature soit si contrainte, car le quartier possède aussi des espaces de verdure bien agréables.

Le manque de logique des aménagements se retrouve également dans la diversité du mobilier urbain. On cherche un style entre un puit en pierre pastiche, une colonne Morris 19ème siècle, des lampadaires années 70/80 et des feux tricolores contemporains : 

DeIgrhRW4AEYt5D DeIgrhRX4AEjf0D DeIgrhMW4AEmrho

Ce quartier semble avoir été confié depuis des décennies à une personne qui ne sait pas faire et pour qui la nature en ville ne veut rien dire. Nous y mobiliserons des urbanistes, des jardiniers et des sociologues pour revoir, avec les habitants, l'aménagement de ce quartier qui a beaucoup de potentiel, afin que la vie y soit plus agréable.
Christophe Grébert

<script src="https://platform.twitter.com/widgets.js"> <script src="https://platform.twitter.com/widgets.js"> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8">

Source : http://www.monputeaux.com/2018/06/puteaux-ici-on-est-comme-dans-une-prison.html


Quel est le coût de la corruption ? Rendez-vous jeudi 14 juin à Neuilly

jeudi 31 mai 2018 à 16:20

Affiche 14 juin v1

Combien nous coûte la corruption, qui va de la pratique des pots-de-vin et de l'extorsion au népotisme ? Entre 1.500 et 2.000 milliards de dollars par an, selon le FMI, soit plus d'un point du PIB mondial. Entre 179 et 990 milliards d'euros pour l'UE, selon d'autres études du parlement européen. Pour la France, ce sont plusieurs dizaines de milliards. De quoi effacer les déficits publics...

L'association Anticor92 organise une réunion,  jeudi 14 juin à Neuilly-sur-Seine, pour échanger avec la députée européenne et spécialiste de la lutte anticorruption Eva Joly et l'historien spécialiste des questions politiques Jean Garrigues.

Entrée gratuite sur réservation à conferencecoutcorruption@gmail.com

Source : http://www.monputeaux.com/2018/05/corruption.html