PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

Le maire UMP de Puteaux ou la politique du "cadeau Bonux"

vendredi 12 septembre 2014 à 14:21

Bonux_11

Si vous avez comme moi 40 ans ou plus, vous vous souvenez de la lessive Bonux : dans les années 60 et 70, c'était la star des lessives, grâce au petit cadeau en plastique glissé dans ses paquets.
Bonux coûtait plus chère que les autres lessives, elle ne lavait pas mieux que les autres lessives, mais les mamans l'achetaient pour faire plaisir à leurs enfants... pour le petit cadeau en plus.

Ce "cadeau Bonux" n'était pas gratuit comme l'est un véritable présent  : il s'ajoutait au prix du paquet de lessive et plaçait les mamans sous la pression à la fois de la publicité (largement télévisée) et de leurs enfants. Une idée marketing diablement efficace mainte fois reproduite par la suite !

Mais le groupe américain Procter and Gamble, propriétaire de la marque Bonux, n'avait rien inventé. En politique, on appelle cela du clientélisme : contre un petit cadeau, l'homme politique sait, qu'en retour, le citoyen, réduit à son état d'électeur, lui sera fidèle jusque dans les urnes.

C'est à cela que se résume la politique du maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Puteaux est la ville des cadeaux aux enfants, aux parents, aux personnes âgées... Il y en a pour tout le monde ou presque. "Ce n'est pas du clientélisme, puisque tout le monde y a droit", a déclaré le maire interrogé par un journaliste lors d'une de ses incroyables fêtes.

J'ai calculé que cette politique clientéliste coûtait 12 millions d'euros, soit 7,5% du budget annuel de fonctionnement de la ville. C'est plus que l'intégralité de la Taxe d'Habitation. Le "Cadeau Bonux" à Puteaux coûte très cher !

Mais cela marche ! Lors de l'élection municipale, en mars dernier, Joëlle Ceccaldi-Raynaud a été réélue avec 56% des voix exprimées, dès le 1er tour.

Cela marche, du moins en apparence...

56% des voix exprimées, cela fait combien ? 10.729 voix. 
Sur un total de 30.666 électeurs inscrits à Puteaux.
Combien se sont abstenus ? 10.988. C'est à dire plus que le nombre de voix obtenues par le maire !
Combien parmi les participants n'ont pas voté pour le maire ? 8.969. C'est à dire qu'il y a seulement 2.000 voix de différence entre la majorité et l'opposition, sur un global de 30.666 électeurs !

Le résulat de cette politique - qui réduit le citoyen au rôle de client - est que "notre" maire ne représente en réalité qu'un petit tiers des habitants inscrits sur les listes électorales. Qu'un autre tiers - dégouté par cette démocratie qui n'en a que le nom - a choisi de ne plus aller voter. Et que le dernier tiers - espérant encore de cette démocratie - a voté contre ce gros mensonge du "Cadeau Bonux", mais doit tout de même le subir.

Un tiers des électeurs a suffit à un "maire Bonux" pour se faire réélire contre ou sans l'avis de la grande majorité des habitants. Ne faudrait-il pas songer à réformer ce système ?

Bonux-Logo

Source : http://www.monputeaux.com/2014/09/bonux-et-ceccaldi.html


Retrouvez les Ceccaldi mère et fils dans le magazine municipal de Puteaux

lundi 8 septembre 2014 à 13:45

Franchi-puteauxinfos

Joelle1

Ils monopolisent encore le magazine municipal de Puteaux. Dans le dernier numéro de septembre 2014, Joëlle Ceccaldi et son fils Vincent Franchi, désormais adjoint de tout, s'imposent à notre vue.

La propagande à la papa se poursuit ! Et cela a un coût.

Saviez-vous que 7,5% de vos impôts locaux servent exclusivement à payer la communication du maire UMP. Cela représente des millions d'euros ! Vous vous demandiez comment elle pouvait être réélue ? Voilà la réponse !

La mise en avant de son fils Vincent Franchi dans les pages de "Puteaux infos" a de quoi inquiéter, car il est encore bien plus incapable qu'elle. 

PI_2014-09

(photos : extraits du "Puteaux infos" de septembre 2014)

Source : http://www.monputeaux.com/2014/09/ceccaldi-franchi-puteaux.html


L'Hôtel de Ville de Puteaux a 80 ans

vendredi 5 septembre 2014 à 14:08

6018501288_43c9b29545_z

L'Hôtel de Ville de Puteaux a été inauguré en 1934, il y a 80 ans. Pour fêter cet anniversaire, une grande fête est organisée le samedi 13 septembre à 20h30 sur l’esplanade : un concert des Stentors suivi d’un spectacle son et lumière retraçant les 80 ans d’histoire de la mairie.

Par ailleurs, jusqu'au 30 septembre, une exposition de photographies L’Hôtel de Ville en 80 clichés est à découvrir sur l’esplanade. Des kakemonos illustrent des vues d’autrefois dans chaque quartier de Puteaux. 

Vous pouvez aussi aller faire un tour sur le site BONJOUR DE PUTEAUX réalisé par un Putéolien qui possède une superbe collection de cartes postales sur Puteaux.

AVANT LES ANNÉES 30 ET LA CONSTRUCTION DE L'HÔTEL-DE-VILLE, CETTE PLACE ÉTAIT OCCUPÉE PAR LE MARCHÉ :

March202_01

L'ANCIEN HÔTEL-DE-VILLE SE TROUVAIT AU PONT DE PUTEAUX, A LA PLACE DE L'ACTUEL HÔPITAL :

Mairie_passerelle_01

Mairie_01

 ET LA NOUVELLE MAIRIE DANS LES ANNÉES 30, bâtie par les frères Niermans :

Cpsm_vue_mairie_02

(source photos : bonjour de Puteaux)

Source : http://www.monputeaux.com/2014/09/hotel-de-ville-de-puteaux.html


Les fournitures scolaires de la ville de Puteaux revendues sur internet : le gâchis d'argent public confirmé

jeudi 4 septembre 2014 à 19:09

Cartable1 Cartable2

 

 

Fournitures Fournitures2

C'est bien entendu ce que je craignais et qui se confirme : sur le site de vente "Le Bon Coin", on trouve des cartables et des fournitures scolaires censés servir aux enfants dans les écoles de Puteaux. Regardez bien, ce sont vos impôts qui ont payé ces affaires !

"-- spécial rentrée des classes --- Tout est neuf ! Sacoche bandoulière bleue + trousse assortie.  En cadeau une gomme + 12 crayons HB. Rv Porte de Vincennes ou Puteaux", peut-on lire sur la première annonce. Le sac (bleu) est vendu 15 euros.

"Lot de fournitures scolaires, tout est NEUF et vendu dans son emballage d'origine
Comprenant :
_ Equerre
_ Règle
_ Compas
_ Gomme
_ 3 boites de crayons papier
_ Taille crayon
_ Boite de 4 stabilos
_ Boite de 12 feutres Bic kid
_ Boite de peinture aquarelle", nous propose la seconde annonce. Prix de revente : 10 euros.

D'autres annonces du même type sont en ligne sur les sites de revente. Un exemple. Un autre encore Ici. Ou bien . Ou ici.

 

CONCLUSION : 

Voilà la démonstration que l'opération clientéliste de la mairie UMP de Puteaux est un gâchis d'argent public. Ces fournitures scolaires, achetées avec de l'argent public, ne serviront pas aux enfants.
Ce gaspillage, c'est moins de moyens pour l'éducation. C'est aussi plus d'impôts pour les Putéoliens. Vous avez cru recevoir un cadeau ? En réalité, vous le payez au double ou au triple.

Dans mon article, je proposais que ces fournitures scolaires soient distribuées dans les écoles par les enseignants, tout au long de l'année, et selon les besoins. 

A LIRE :

Les cartables roses et bleus de la mairie de Puteaux... vendus sur Le Bon Coin, sur l'Express,

A Puteaux, des cartables offerts aux élèves finissent sur Le Bon Coin, sur MetroNews,

Quand les cartables de Puteaux finissent sur le Bon Coin, sur Le HuffPost,

Les cartables roses et bleus... sur Leboncoin.fr, dans Le Parisien des Hauts-de-Seine du samedi 6 septembre :

Catalog-cover

Dans Télérama : 

<script charset="utf-8" src="//platform.twitter.com/widgets.js" type="text/javascript">

 

....

Source : http://www.monputeaux.com/2014/09/fournitures-scolaires-puteaux.html


Opération "Quais Libres", dimanche, entre Puteaux et Clichy

mercredi 3 septembre 2014 à 17:39

Quais-Libres-Sept-2014

Dimanche 7 septembre 2014, les quais entre le pont de Puteaux et le pont de Clichy seront fermés à la circulation automobile de 9h à 16h. Sur 6 km, vous pourrez donc vous balader à pieds, à vélo ou en rollers...

De nombreuses animations sont organisées :

 
- Découvrir le Bike Polo, une variante du polo à bicyclette !

- Faire un tour dans ce superbe engin à trois roues qu'est le « vélo du futur »,

- Partir pour une balade en Calèche.

- S’amuser dans des structures gonflables.

- Ou tout simplement, emprunter un vélo.


Pour les plus jeunes :
 

- Essayer les mini tracteurs au cœur d’un circuit en ballot de paille.

- Tester les voitures et kartings à pédales.

- Pédaler sur un manège à vélos, éco-responsable, qui ne fonctionne que grâce aux mollets.


Certaines animations sont gratuites et d’autres payantes (tarifs : 3€ par animation. 2€  pour les détenteurs de la carte Puteaux Pass)

Source : http://www.monputeaux.com/2014/09/quais-libres.html