PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

Clientélisme à Puteaux : le maire se réserve 80 places pour un concert

mercredi 19 février 2014 à 13:25

IMG_20140203

Je suis allé le 3 février voir le concert du Requiem de Mozart au conservatoire de Puteaux, salle Gramont. En entrant, surprise, pas très agréable du reste : les 5 (oui 5) meilleurs rangs de la salle sont réservés (16 x 5 = 80 sièges). A qui ? Au maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud bien entendu ! C'était le soir du démarrage de sa campagne pour l'élection municipale.

Pas de clientélisme ni de favoritisme... tu parles.

Cerise sur le gâteau, Mme Le Maire arrive 10 minute en retard, comme à son habitude. Ce qui fait que tout le monde attend : musiciens et choristes (une bonne trentaine) compris. Aucun respect des gens, je trouve cela affligeant. L'exactitude est la politesse des rois, dit-on. Et des Maires ?

Denis

Merci Denis pour ce témoignage. Je tiens à préciser qu'en 6 ans les élus de l'opposition, dont je suis, n'ont jamais reçu d'invitations de la mairie pour les spectacles donnés à Puteaux, que ce soit au théâtre, au conservatoire ou ailleurs.
Christophe Grébert

Source : http://www.monputeaux.com/2014/02/clientelisme-puteaux-conservatoire.html


Clientélisme à la mairie UMP de Puteaux : de nombreux seniors privés de cadeaux

mardi 18 février 2014 à 15:23

12562343763_e29b768acf_b"Je ne fais pas de clientélisme, puisque tout le monde à le droit aux cadeaux de la mairie". Voilà l'argument choc du maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Seulement voilà, même cet argument est FAUX, puisqu'en réalité tous les Putéoliens ne recoivent pas les cadeaux. Une personne âgée nous en apporte la preuve.

Depuis des années, cette dame demande à pouvoir bénéficier des cadeaux de la mairie réservés aux seniors.

Après plusieurs relances téléphoniques et puis finalement après avoir envoyé une lettre recommandée, elle vient de recevoir un courrier de la directrice du Centre communal d'action sociale. Celle-ci affirme qu'il faut s'inscrire chaque année au CCAS pour bénéficier de cet avantage. Ah bon ? 3.000 personnes se réinscrivent donc chaque année. 3.000 courriers annuels que le CCAS a bien entendu archivés de manière à ce que les élus de l'opposition puissent s'assurer de la véracité de cette affirmation ?

Si vous comprenez les explications alambiquées de la directrice du CCAS pour justifier le refus de donner ses cadeaux à cette dame, écrivez moi !

La directrice affirme pour terminer qu'il n'y a pas eu de distribution de cadeaux cette année. Vraiment ? Le panier rouge en paille, avec foie gras, vins, thé et chocolats, donné à toutes les personnes qui ont la chance d'être inscrites au CCAS (si vous êtes inscrit et que vous n'avez pas reçu ce panier, réclamez le en mairie !), ce n'était donc pas un cadeau !?

La preuve est faite que tout le monde ne bénéficie pas des cadeaux de la mairie. Il s'agit donc bien de "clientélisme". La nouvelle majorité municipale devra s'assurer que tout le monde - et notamment les personnes âgées - profitent effectivement (et plus à la "tête du client") des mêmes avantages offerts par la ville.

Si vous avez 65 ans et + et que la mairie ne vous offre pas les cadeaux réservés aux seniors malgré vos demandes, faites le moi savoir. Il faut mettre fin à cette injustice.

Source : http://www.monputeaux.com/2014/02/clientelisme-cadeaux-pas-pour-tous.html


Les élections municipales de Puteaux vues par France info

mardi 18 février 2014 à 12:15

LogoLa radio France info a diffusé ce mardi matin un reportage sur les élections municipales à Puteaux :

"Dans les Hauts-de-Seine, la ville de Puteaux est aux mains de la dynastie des Ceccaldi-Raynaud depuis 45 ans. Mais pour les prochaines municipales, la campagne s'annonce tendue, sur fond de conflit familial et d'accusations de clientélisme".

LIRE ET ECOUTER

Source : http://www.monputeaux.com/2014/02/municipales-de-puteaux-vues-par-france-info.html


Le procès sur les élus UMP hébergés en HLM à Puteaux reporté à leur demande

lundi 17 février 2014 à 13:42

ASSIGNATION-ELUS-UMPAprès avoir révélé sur Monputeaux que 50 % des élus UMP de Puteaux profitaient de logements HLM, ceux-ci ont porté plainte contre moi. Ils me réclament 76.000 euros de dommages et intérêts pour avoir "violé leur vie privée" en rendant public le fait qu'ils profitaient de logements sociaux malgré des niveaux de revenus parfois élevés. Le procès devait avoir lieu cette semaine, mais curieusement leur avocat a demandé le report de l'audience après l'élection municipale.

Je ne ferai aucun commentaire sur la raison pour laquelle l'avocat des élus UMP de Puteaux hébergés en HLM a demandé à retarder la date de ce procès. Pour ma part, j'étais prêt à aller devant le juge et à expliquer publiquement comment ces élus UMP, dont certains gagnent 4 à 6 fois le SMIC et plusieurs sont propriétaires de biens immobiliers, ont obtenu leur logement HLM de 4 ou 5 pièces et continuent d'en profiter pour des loyers de 200 ou 400 euros, alors que des centaines de familles pauvres à Puteaux logent dans des studios insalubres pour 800 euros !

Source : http://www.monputeaux.com/2014/02/proces-elus-ump-en-hlm-puteaux.html


Enquête à la police municipale de Puteaux : le maire convoqué une 3e fois chez le juge

lundi 17 février 2014 à 13:17

478116953_f9656f5d47Joëlle Ceccaldi-Raynaud est à nouveau convoquée le 24 février par le juge de Nanterre qui instruit la plainte pour  harcèlement à la police municipale de Puteaux. Dans cette affaire, un cadre de la PM a déjà été mis en examen. Le juge veut aussi entendre le maire comme témoin. Mais Joëlle Ceccaldi n'a pas répondu à ses 2 premières convocations.

Cette fois, le juge a prévenu que si la maire ne venait pas, il pourrait envoyer la police la chercher.

En effet, si un témoin convoqué devant un juge d’instruction en application de l’article 101 du Code de procédure pénale ne se présente pas, il peut y être contraint par la force publique en application de l’article 109 du même code. La mesure de contrainte est prise par voie de “réquisition”. Le témoin est alors, précise l'article 110, “conduit directement et sans délai devant le magistrat qui a prescrit la mesure”.

Source : http://www.monputeaux.com/2014/02/enquete-harcelement-police-municipale-puteaux.html