PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

La ville de Puteaux construit une passerelle qui sera interdite aux vélos

jeudi 1 février 2018 à 12:17

Parisien-passerelle-2-18

Dans une interview publiée jeudi 1er février 2018 dans le Parisien des Hauts-de-Seine, la mairie de Puteaux annonce que la future passerelle, qui doit relier en 2019 le bas de Puteaux à son île sur la Seine, sera interdite aux vélos.

"Il n'y a pas de pistes cyclables prévues aux abords, mais la passerelle elle-même ne comporte pas de piste cyclable, puisqu'il s'agit d'un équipement exclusivement piéton", explique le maire de Puteaux par l'intermédiaire de son cabinet.

UN NON SENS À 10 MILLIONS D'EUROS

La ville de Puteaux va donc dépenser plus de 10 millions d'euros (8,5 millions HT) pour relier le bas de la ville à son poumon vert, mais sans possibilité d'accès pour les vélos.

Parisien3Alors qu'il y a de plus en plus d'utilisateurs de vélo dans nos villes, et qu'il y aura encore plus demain, cette décision apparait comme un non sens.

Le Parisien rappelle que lorsque l'opposition a proposé la création de cette passerelle, il s'agissait de compléter un réseau de pistes cyclables entre le haut de la commune et le bois de Boulogne, en passant par l'île.

J'interviendrai au conseil municipal pour réclamer des explications au maire et lui demander de changer les plans de la passerelle pour bien évidemment permettre son accessibilité aux vélos. Il est encore temps de corriger cette énorme faute.
Christophe Grébert   

<script src="https://platform.twitter.com/widgets.js"> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8">

Source : http://www.monputeaux.com/2018/02/passerelle-puteaux-velos.html


Puteaux Futur : lançons un budget participatif dans notre ville

mercredi 31 janvier 2018 à 13:26

84753Le budget 2018 de la ville de Puteaux n’est pas encore adopté. Il le sera très tard, au mois d’avril, et sera précédé en mars d’un débat sur les orientations budgétaires de la municipalité. A l’occasion de ce débat, nous proposerons le lancement dans notre commune d’un budget participatif.

L’objectif est de vous permettre de choisir la manière dont une partie de vos impôts est investie, par exemple pour la propreté de la ville, la création d’un jardin, ou le développement de projets éducatifs, solidaires, culturels ou sportifs.

En 1989, la ville de Porto Alegre, au Brésil, a été la première à associer les citoyens aux décisions budgétaires. Depuis, l’idée s’est répandue dans le monde entier. En France, 46 villes ont adopté un budget participatif en 2017.

Calendrier-parisA Paris, par exemple, 5% du budget investissement est consacré à des projets choisis par les habitants :

Chaque parisien peut déposer un projet sur le site de la ville. Des réunions publiques et des ateliers d’aide à la rédaction et à la co-construction des projets sont organisés. Ces projets doivent relever de l’intérêt général et être de la compétence de la commune. Les propositions sont ensuite examinées par une commission composée d’élus de la majorité et de l’opposition, d’habitants des quartiers et des responsables d’associations. Une fois sélectionnés et chiffrés, les projets sont soumis à un vote en ligne. Les projets qui ont le plus de voix sont mis en oeuvre, après adoption de leur financement par le conseil municipal. Le processus prend environ 1 an.

Dans les Hauts-de-Seine, la ville de Bagneux a lancé un budget participatif en 2017 : 86 projets ont été déposés pour cette 1ère édition ! 

La commune de Montrouge aussi s’est lancée. Sèvres également participe à ce mouvement qui permet aux citoyens de s'impliquer concrètement dans le processus de décision et de réalisation de projets.

QU’EN PENSEZ-VOUS ?

A Puteaux, nous avons pris l'habitude que la mairie décide de tout pour nous et nous considère comme des enfants. Elle ne nous consulte pas ou parfois fait semblant de le faire, mais ce n'est pas réel.
12520890193_6a659ca2f6_oProposer la mise en place d'un budget participatif représente donc un risque : ce n'est pas dans la culture clientéliste de la majorité municipale.
Nous le faisons donc surtout en pensant au Futur de Puteaux, à l'après ceccaldisme.
Pour nous, consulter les citoyens est très important : nous l'avons fait sur le projet de passerelle piétonne.
La participation de chacun à la prise de décision me semble naturelle. Maintenant, cela dépend de vous. Le souhaitez-vous ? 
Que pensez-vous de cette proposition pour un budget participatif ? Quels projets proposeriez-vous à la consultation des autres habitants de Puteaux ? Parlons-en sur www.puteauxfutur.com
Christophe Grébert

<script src="https://platform.twitter.com/widgets.js"> <script src="https://platform.twitter.com/widgets.js">

Source : http://www.monputeaux.com/2018/01/budget-participatif-puteaux.html


La ville de Puteaux aménage un jardin et le revend en terrain constructible

mardi 30 janvier 2018 à 13:30

39689400511_44d90d35d7_k

Alors que la ville de Puteaux manque cruellement d'espaces verts, la municipalité a décidé de revendre un terrain qu'elle avait aménagé en jardin, au 13 rue Montaigne, derrière le palais de la médiathèque.

En 2002, la ville achète ce terrain à un particulier, dans le but d'y réaliser un aménagement public. L'acte authentique "pour l'acquisition d'un terrain de 180 m2 au 13 rue Montaigne" est soumis à l'approbation du conseil municipal le 3 décembre 2002.

Pendant quasiment 8 ans, la ville ne fait rien de ce terrain. Elle en paye  l'entretien et perd 8 ans de taxes foncières. Finalement, en 2011, elle y ouvre un jardin : le "Mini Clos de Chantecoq". Quelques dizaines de pieds de vigne y sont plantés.

7003089372_317f0a142e_z(photo Flickr, 6 mai 2012)

La ville a aménagé une autre vigne rue de la République, à côté de la gare SNCF. Elle entend en effet récolter du raisin pour faire du vin  :

Vignes(extrait Puteaux infos de juin 2012)

Mais, comme n'importe quel jardinier aurait pu le dire, le terrain du 13 rue Montaigne est tout sauf fait pour accueillir des vignes : coincés entre 2 immeubles, il est le plus souvent à l'ombre et les pieds ne donnent rien. Le jardin est progressivement laissé à l'abandon. Ces derniers mois, il offrait un triste spectacle :

39690147751_cf8870918c_z(Photo Flickr janvier 2018)

15 ans après avoir acheté ce terrain, réalisé d'importants travaux, planté et entretenu pour rien des vignes, et laissé ce terrain en jachère... la municipalité a finalement décidé de perdre ce long investissement en vendant ce terrain à un particulier. 

Lors du conseil municipal de Puteaux du 30 juin 2017, la majorité vote la "Cession amiable de la parcelle du 13 rue Montaigne, cadastrée T n° 116", un "terrain nu et constructible" précise la délibération : 

Cm30juin

QUE CACHE CETTE OPÉRATION ?

J'ai refusé de voter cette délibération. Je me suis abstenu. Je n'accepte pas que Puteaux investisse des centaines de milliers d'euros pour acheter un terrain, l'aménager en jardin, pour au bout du compte, le revendre à un particulier qui va y construire un pavillon.
Quel était notre intérêt dans cette opération ? Pour les intermédiaires, les vendeurs et les acheteurs, j'imagine bien qu'il y a bénéfices, mais pour les Putéoliens ? Ces centaines de milliers d'euros - que la revente ne compense pas - auraient pu être dépensés plus utilement. Et en tout cas, voilà un espace vert de moins pour notre commune. Ce n'est pas la direction que nous devons prendre.
Christophe Grébert

<script src="https://platform.twitter.com/widgets.js">

Source : http://www.monputeaux.com/2018/01/puteaux-revend-un-jardin.html


La crue de la Seine se stabilise à Puteaux

lundi 29 janvier 2018 à 13:48

IMG_5997Après 2 semaines de lente progression, le niveau de la Seine ne monte plus à Puteaux. Au barrage de Suresnes, en amont de notre ville, le niveau du fleuve a atteint la nuit dernière un pic à 7 m 83, soit 9 cm en dessous des 7 m 92 enregistrés lors de la crue de juin 2016.

Ce matin, le niveau a légèrement baissé, à 7m 80. La décrue sera lente. Il faudra compter plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Comme il y a 1 an et demi, le parc Lebaudy, sur l'île de Puteaux, a été presque complètement inondé. Des infiltrations ont aussi été constatées dans le parking souterrain de la résidence de l'Arsenal, sur les quais de Dion Bouton.

Des infiltrations se sont aussi produites sur la voie automobile passant sous le pont de Puteaux (photo).

Selon les spécialistes, les crues de la Seine seront de plus en plus fréquentes et intenses. Pourtant, après la crue de juin 2016, la municipalité de Puteaux n'a rien fait pour alerter les habitants exposés et prévenir une prochaine crise. Nous sommes à nouveau passés à côté d'une catastrophe.
J'interrogerai donc la municipalité, lors du prochain conseil, sur les actions qu'elle compte mener pour prévenir et protéger notre ville, après cette nouvelle inondation de l'île et ces infiltrations dans les souterrains le long des quais.

Christophe Grébert

<script src="https://platform.twitter.com/widgets.js"> <script src="https://platform.twitter.com/widgets.js"> <script src="https://platform.twitter.com/widgets.js"> <script src="https://platform.twitter.com/widgets.js"> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8">

Source : http://www.monputeaux.com/2018/01/crue-seine-puteaux-3.html


Des coupures d'éclairage public à Puteaux

lundi 29 janvier 2018 à 13:22

CoupureelectriciteCes derniers jours, des coupures d'éclairage public se sont produites dans le bas de Puteaux. Ainsi, mardi 23 janvier, plusieurs rues situées entre le pont de Puteaux et Suresnes étaient plongées dans le noir. Selon la mairie, qui est responsable du réseau de l'éclairage public, ces coupures sont "dues aux remontées d'humidité" causées la pluie.

Cette humidité, explique la municipalité, a "pénétré dans les chambres souterraines Haute tension et a occasionné des défauts électriques sur des connectiques".

ENEDIS, filiale d'EDF chargée de la gestion et de l'aménagement du réseau de distribution d'électricité, a mis en place une équipe pour surveiller le réseau.

Suite à mon alerte, des travaux de rénovation des chambres haute tension vont être réalisés afin de fiabiliser le réseau, indique la municipalité.

<script src="https://platform.twitter.com/widgets.js">

Source : http://www.monputeaux.com/2018/01/coupure-eclairage-public-puteaux.html