PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

Que la maire de Puteaux renonce à ses cartes de voeux au profit des sinistrés de l'ouragan Irma

mercredi 13 septembre 2017 à 13:35

6a00d8341c339153ef01bb08a2926b970d-350wi

Comme chaque année, la maire de Puteaux compte dépenser plus de 100.000 euros de nos impôts pour réaliser des cartes de voeux qui seront distribuées dans nos boites aux lettres et la plupart du temps aussitôt jetées à la poubelle.

Un appel d'offres a été lancé cet été par la municipalité pour la réalisation des cartes de voeux 2018.

Lors du prochain conseil municipal de Puteaux, je proposerai à la maire de renoncer à cette dépense et d'accorder une subvention exceptionnelle équivalente aux ONG qui viennent en aide aux sinistrés antillais de l'ouragan Irma.

Je soumettrai un voeu en ce sens aux élus.

Christophe Grébert

Source : http://www.monputeaux.com/2017/09/puteaux-solidarite-irma.html


La députée de Puteaux Neuilly, Constance Le Grip, interroge le gouvernement sur une agression antisémite commise à Paris

mardi 12 septembre 2017 à 14:30

Constance-le-grip

Durant la 1ère session du parlement, la nouvelle députée de Puteaux, Neuilly et Courbevoie Sud, la LR Constance Le Grip a posé une seule question écrite au gouvernement portant sur une agression antisémite commise à Paris en avril dernier.

Voici sa question

Mme Constance Le Grip alerte Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, au sujet de la circulaire du 2 juin 2016 de politique pénale et de son application. À juste titre, celle-ci indique que « la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et toutes les formes de discrimination, sources de violences importantes, portent atteinte à la cohésion nationale et aux valeurs de la République » et que « ces infractions contre les personnes ou les biens, d'attaques ou dégradations contre des lieux de culte, voire de faits de provocation ou d'apologie du terrorisme, justifient une très grande réactivité de la part des parquets et des parquets généraux, conformément aux instructions données en ce sens dans plusieurs dépêches et circulaires ». Pourtant, une affaire récente du mois d'avril 2017 s'étant déroulée à Paris, un meurtre, évoqué publiquement par le Président de la République, et portée à l'attention du Gouvernement lors de la séance des questions au Gouvernement, interroge sur la non-application de la circonstance aggravante d'antisémitisme. Le prévenu, déjà condamné pour une vingtaine de condamnations pour violences et vol, a été mis en examen pour homicide volontaire. Pourtant, les faits établis au cours de l'enquête et rendus publics ne laissent que peu de doute sur les motivations de celui-ci : en pleine nuit, le prévenu s'est introduit dans l'appartement de la victime en passant par le balcon, avant de proférer diverses insultes et slogans communs aux djihadistes, de rouer la victime de coups et de la précipiter par la fenêtre du deuxième étage. Les enquêtes de voisinage révèleraient que des insultes explicitement antisémites auraient été proférées préalablement. Elle lui demande donc de bien vouloir lui apporter des précisions quant aux critères d'application de la circonstance aggravante d'antisémitisme pour les homicides volontaires."

Cette question n'a pas encore reçu de réponse du ministère de la justice.

Le site NosDeputes permet de suivre l'activité de Constance Le Grip à l'Assemblée.

Sa fiche sur Projet Arcadie.

Source : http://www.monputeaux.com/2017/09/constance-le-grip-deputee.html


L'avertissement en corse de la mairie de Puteaux

mardi 12 septembre 2017 à 12:31

IMG_4869La ville de Puteaux, dirigée par la maire Les Républicains Joëlle Ceccaldi, dispose d'une résidence en Corse, à Caprone. La revue municipale présentant ce lieu de vacances s'ouvre par une expression présentée comme un proverbe corse : "Garde la bouche fermée et les mouches de rentreront pas".

Dans le contexte putéolien, où toute contestation est bannie et où l'opposition doit subir des procès à répétition, le choix de cet article n'est pas anodin. Il vaut sans doute comme avertissement...

Rappelons donc à la maire Ceccaldi que nous sommes en République, à Puteaux comme en Corse. Et qu'en République, c'est la liberté d'expression qui fait loi.

IMG_4868

IMG_4865

Source : http://www.monputeaux.com/2017/09/corse-puteaux.html


Tribune Puteaux au futur : la nature en ville

lundi 11 septembre 2017 à 12:27

Saulnier3

Voici la tribune de l'opposition à paraître dans le journal "Puteaux infos" d'octobre 2017. Elle est consacrée à la nature en ville : 

La municipalité n’arrête pas de faire, défaire et refaire un morceau de la rue Saulnier dans le vieux Puteaux (photo ci-contre). Pourquoi ces travaux inutiles ? Les explications du maire ne sont pas convaincantes. Si au moins ces réaménagements étaient ce qu’il fallait faire… 

Minéralisées, bétonnées et goudronnées, nos villes sont de véritables puits de chaleurs, aux surfaces imperméables et à l’air non renouvelé. Elles deviendront de moins en moins vivables avec le changement climatique. 

Dans ce domaine, comme dans beaucoup d’autres, l’Etat ne peut pas tout faire. Les communes ont aussi une responsabilité et les moyens d’agir.

Nous devons reverdir les espaces publics de Puteaux, recréer un maximum de surfaces en pleine terre, y faire pousser des arbres et des plantes. En reconstituant des continuités vertes, la biodiversité sera augmentée et la ville rafraîchie en été. La végétation, plus présente, atténuera la pollution et les bruits. 
Nous devons également gérer l’eau de manière écologique, notamment en récupérant les eaux de pluie pour l’arrosage.
Il nous faut aussi encourager la création de toits végétalisés.
La nature en ville n’est pas un concept théorique, c’est la condition de notre bien être futur.

11913017156_1b4520c924_oPensons Puteaux au futur !  
Rejoignez-nous : 
Christophe Grebert (grebert@gmail.com)
Bouchra Sirsalane (bouchra_sirsalane@hotmail.com)

Source : http://www.monputeaux.com/2017/09/nature-en-ville.html


La maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud veut siéger au Sénat comme son papa

mercredi 6 septembre 2017 à 14:30

DJCRyFXW4AARlcC

La maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud est candidate aux élections sénatoriales du 24 septembre dans les Hauts-de-Seine. Elle se présente sur une liste de droite dissidente menée par le maire du Plessis-Robinson Philippe Pemezec.

Joëlle Ceccaldi veut siéger au sénat comme papa : Charles Ceccaldi-Raynaud a été sénateur de 1995 à 2004. Si elle élue sénatrice, elle devra céder son poste de maire... Elle le donnerait à son fils Vincent Franchi, déjà super maire-adjoint et conseiller départemental. La politique est souvent une affaire de famille dans les Hauts-de-Seine. En voilà une belle démonstration !

La liste sur laquelle figure Joëlle Ceccaldi est composée de maires conservateurs du 92 en dissidence avec la liste officielle Les Républicains :

1. Philippe Pemezec, Maire du Plessis-Robinson
2. Christine Lavarde, Adjointe au maire de Boulogne
3. Georges Siffredi, Maire de Châtenay-Malabry
4. Joëlle Ceccaldi­-Raynaud, Maire de Puteaux
5. Rémi Muzeau, Maire de Clichy
6. Nicole Goueta, Maire de Colombes
7. Grégoire de la Roncière,  Maire de Sèvres
8. Anne-Christine Bataille, Adjointe au maire de Châtillon
9. Yves Coscas, Adjoint au maire de Clamart

Sur leur site de campagne, Joëlle Ceccaldi affirme que l'Etat veut l'"achever" financièrement. Et dans leur propagande, les candidats parlent d'"assassinat". Autant dire que ces gens ne sont pas très bien dans leurs baskets.

Assasin

<script src="//platform.twitter.com/widgets.js">

Source : http://www.monputeaux.com/2017/09/joelle-ceccaldi-senat.html