PROJET AUTOBLOG


MonPuteaux.com (Puteaux 92800)

Site original : MonPuteaux.com (Puteaux 92800)
⇐ retour index

Mise à jour

Mise à jour de la base de données, veuillez patienter...

Jardin des roses, puteaux [Flickr]

lundi 10 avril 2017 à 14:20

Grébert posted a photo:

Jardin des roses, puteaux

Source : https://www.flickr.com/photos/monputeaux/33952812175/


Espace associations, roque de fillol, Puteaux [Flickr]

lundi 10 avril 2017 à 14:20

Grébert posted a photo:

Espace associations, roque de fillol, Puteaux

Source : https://www.flickr.com/photos/monputeaux/33795238742/


Maison de camille, puteaux [Flickr]

lundi 10 avril 2017 à 14:20

Grébert posted a photo:

Maison de camille, puteaux

Source : https://www.flickr.com/photos/monputeaux/33567664580/


Jardin du sud, rue voltaire, Puteaux [Flickr]

lundi 10 avril 2017 à 14:20

Grébert posted a photo:

Jardin du sud, rue voltaire, Puteaux

Source : https://www.flickr.com/photos/monputeaux/33911892626/


Tribune : La maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud visée par une enquête pour fraude fiscale

lundi 10 avril 2017 à 13:40

6a00d8341c339153ef01b8d15984f3970c-800wi

Voici la tribune du groupe d'opposition Le Rassemblement qui doit être publiée dans le mensuel municipal "Puteaux infos" du mois de mai 2017. A moins que ce texte soit censuré par le maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud, comme elle a autrefois censuré la Presse dans les bibliothèques de la ville ou bien encore racheté tous les exemplaires du Canard Enchaîné.

Le parquet de Nanterre a annoncé l’ouverture d’une enquête pour fraude fiscale visant la fille de Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Emilie Franchi est soupçonnée d'avoir touché de sa mère des fonds non déclarés au fisc.

A la recherche de cet argent, les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales ont perquisitionné début mars les domiciles de la maire et de sa fille à Puteaux.

Les soupçons de fraude ont éclaté en 2015 après la publication d'un article de Mediapart qui faisait état d'un retrait de 102 kilos d'or (3,8 millions d’euros au cours actuel) et de 865.000 euros en liquide sur un compte secret au Luxembourg ouvert par Joëlle Ceccaldi-Raynaud, puis transféré à son fils Vincent Franchi et ensuite à sa fille Emilie.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud a toujours démenti avoir possédé ces lingots. Pourtant, selon Mediapart, elle a reconnu l’existence de cet argent devant le juge d’instruction chargé de l’enquête pour corruption du chauffage de la Défense. La maire affirme qu’il s’agit de l’héritage de sa grand-mère paternelle, qui était institutrice en Corse.

Nous espérons que la justice mène son enquête jusqu’au bout, afin que la vérité soit établie.

Le Rassemblement
contact@rassemblement-puteaux.fr

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8">

Source : http://www.monputeaux.com/2017/04/maire-puteaux-ceccaldi-raynaud-fraude-fiscale.html