PROJET AUTOBLOG


FunInformatique

Site original : FunInformatique
⇐ retour index

Un chargeur de smartphone peut-il prendre feu ?

mercredi 7 août 2019 à 19:25

Des incidents liés à des chargeurs de smartphone font régulièrement la une des réseaux sociaux. On les laisse branchés des journées entières sans surveillance et ils déclenchent parfois des feux d’habitation. Mais comment un chargeur peut-il déclencher un incendie ? Quels sont les causes de brûlures d’un chargeur ? Est-il vraiment possible qu’un chargeur branché à vide peut prendre feu ? Dans cet article, je vais répondre à toutes ces questions.

Un chargeur de smartphone peut-il vraiment prendre feu ?

En utilisation normale, si le chargeur est de bonne qualité et adapté au smartphone, la réponse est non.

Cependant dans certains cas, le plus souvent sur des chargeurs contrefaits, des cas d’incendie ont étés rapportés. Ils peuvent être liés à différentes causes conduisant à un court-circuit.

Les causes des incendies provoqué par des chargeurs

Première cause

La première cause peut être liée au câble USB reliant le chargeur au téléphone. S’il est endommagé, ou trop plié, ses conducteurs internes peuvent se mettre en court-circuit. Dès lors, le chargeur tente tout de même d’assurer la tension de 6 volts nécessaire à la charge. Mais le court-circuit provoque la surchauffe du transformateur… jusqu’au départ de feu.

Deuxième cause

Un chargeur de mauvais qualité peut aussi surchauffer et déclencher un incendie. Le circuit du transformateur dégage de la chaleur lors de la conversion de courant alternatif en courant continu. La chaleur peut lentement s’accumuler et causer une inflammation des tissus ou du bois à proximité. C’est pourquoi il est plus sûr de charger votre téléphone sur des surfaces froides et à l’écart d’objets inflammables.

Pour vous protéger et protéger votre appareil, éviter les chargeurs contrefaits, les chargeurs des différents appareils, même s’ils semblent être compatibles, et de veiller au bon état de leur cordon USB ou Lightning.

Pourquoi faut-il débrancher son chargeur ?

Il faut débrancher toujours son chargeur pour deux raisons:

Il est donc recommandé de débrancher tous vos chargeurs et encore plus les appareils en cours de charge si vous quittez votre domicile.

L’article Un chargeur de smartphone peut-il prendre feu ? est apparu en premier sur FunInformatique.

Source : https://www.funinformatique.com/un-chargeur-de-smartphone-peut-il-prendre-feu/


Data Mining définition – Qu’est-ce que c’est ?

mardi 6 août 2019 à 15:49

Le Data Mining c’est en français l’exploration de données. Une fois les données stockées sur une base dédiée à cet effet (un data warehouse), encore faut-il décrypter ces informations et en tirer les enseignements pertinents. C’est là qu’intervient le Data Mining, le forage de données.

Il s’agit d’explorer et d’analyser une base de données souvent très vaste. Cette base de données est issue de plusieurs bases de données, pour en extraire une connaissance et anticiper des phénomènes. On recherche ici un modèle caché ou non évident.

Les résultats de ces études permettent de prendre des décisions cohérentes et viables pour l’entreprise.

A quoi sert le Data Mining ?

Le but du Data Mining est de pousser les analyses à un niveau supérieur. Là où les métiers de l’entreprise s’arrêteront aux données dont leur service dispose, le Data Mining analyse les données de l’entreprise dans sa globalité.

Il recherche par exemple des corrélations entre plusieurs facteurs issus de branches différentes de l’entreprise.

Une fois les enseignements tirés, les décisionnaires comprennent les phénomènes déclenchés par leurs actions.

Ce savoir permet la prédiction, qui elle même permet la prise de décision adéquate. Grâce à leurs analyses, les Data Miners peuvent mettre en lumière des schémas totalement ignorés.

Ils peuvent par exemple mettre en avant que lorsque qu’un internaute regarde un épisode d’une série le dimanche après-midi, il y a alors 80% de chance qu’il commande à manger le soir.

Pour une entreprise de livraison à domicile, c’est un modèle extrêmement important dans la mesure où il permet de cibler les publicités vers les personnes qui répondent à ces critères.

Le processus du Data Mining décrypté

Le Data Mining c’est tout d’abord la collecte des données, les extraire les transformer, les uniformiser pour pouvoir les compiler.

Une première étape parfois longue et fastidieuse qui permet dans un second temps de stocker ces données dans les Data Warehouses.

Le challenge est de recueillir le tout en les classifiant et ordonnant d’une manière à pouvoir les utiliser et les croiser.

Pas facile lorsque les données sont si vastes :

Vient ensuite la modélisation. Étape durant laquelle les données pertinentes sont sélectionnées et corroborer avec d’autres pour “être traduites”. Souvent utilisées à travers un logiciel applicatif, les données sont organisées sous forme de graphique ou de tableau.

Les résultats peuvent être présentés et compris aisément par les décisionnaires.

En d’autres termes, les Datas Analysts et spécialistes informatiques vont décortiquer les éléments et explorer les nombreuses possibilités offertes.

Ils vont étudier les patterns qui s’offrent à eux, étudier les relations possibles, les associations potentielles entre toute les données collectées et à disposition. Un travail précieux qui est censé déboucher sur des patterns récurrents et donc désormais compris, ou bien à propos de tendances futures.

L’article Data Mining définition – Qu’est-ce que c’est ? est apparu en premier sur FunInformatique.

Source : https://www.funinformatique.com/data-mining-definition-quest-ce-que-cest/


Data warehouse définition – Qu’est-ce que c’est ?

samedi 3 août 2019 à 09:07

Le terme Data Warehouse se traduit en français par “Entrepôt de données”. A la manière d’un véritable entrepôt, le Data Warehouse permet de stocker des téraoctets de données fonctionnelles.

Ces données sont collectées, traitées et ordonnées dans un entrepôt de données. Elles peuvent ensuite être croisées, coupées, analysées, décortiquées… c’est ce qu’on appelle le Datamining.

Sa finalité est d’aider à la prise de décisions. Evidemment, ces quantités de données ne peuvent être stockées que sur de puissants systèmes informatiques.

La qualité d’un Data Warehouse dépend essentiellement de la qualité des données qui s’y trouvent, de leur fiabilité et de leur cohérence. Des points primordiaux pour tirer les enseignements les plus pertinents.

Différences entre une base de donnés et un Data Warehouse

La confusion entre les deux termes est fréquente tant plus que les deux concepts s’apparentent.

Cela dit, la base de données sert en général à une fonction précise de l’entreprise (service client, comptabilité, achats, ressources humaine…) alors que le Data Warehouse permet d’analyser toutes ces infos à la fois.

Le Data Warehouse est la concentration de toutes les bases de données en une seule base. 

Autre différence, les bases de données sont en théorie optimisées pour une lecture rapide. Un simple coup d’oeil et les informations peuvent être lues et décryptées.

En revanche, le Data Warehouse va stocker ces données de manière agrégées, demandant une première analyse avant de pouvoir décrypter les informations qui s’y trouvent.

Les bases de données de chaque métier de l’entreprise sont donc au service des Data Warehouse et les alimentent.

Les grandes caractéristiques du Data Warehouse

Bill Inmon

Bill Inmon, le fondateur du concept décrivait le Data Warehouse comme n’étant “pas une simple copie des données de production. Le Data Warehouse est organisé et structuré”.

Concrètement, à quoi sert le Data Warehouse ?

Contrairement aux systèmes opérationnels, le Data Warehouse permet l’analyse de l’activité de l’entreprise sur des milliers d’enregistrement parfois recoupés d’autres informations.

Ceci permet aux entreprises d’améliorer les prises de décisions en effectuant des requêtes pour examiner les processus, les performances et les tendances de leurs clients.

Exemple concret :

Avec le Data Warehouse, on peut analyser l’impact d’une remise à -30% sur les clients fidèles et sur les clients qui vont leur premier achat. Pour aller encore plus loin, on peut différencier les boutiques qui avaient ce produit en vitrine contre celles qui ne l’avaient pas.

Les informations propres à plusieurs services sont ici utilisées et serviront à répondre à plusieurs questions :

Des décisions qui impacteront les services opérationnelles de merchandising, d’approvisionnement, etc..

L’article Data warehouse définition – Qu’est-ce que c’est ? est apparu en premier sur FunInformatique.

Source : https://www.funinformatique.com/data-warehouse-definition/


Retrouver l’emplacement de votre place de parking avec Google Maps

jeudi 1 août 2019 à 08:00

Oubliez-vous souvent où vous avez stationné votre voiture ? Rien de plus énervant que de se promener les bras chargés de course et de ne pas se rappeler l’endroit exacte où vous avez garé votre voiture.

Avec Google Maps, cela ne se reproduira plus jamais ! Cette application va se rappeler de l’endroit où vous avez garez votre voiture. Ainsi lorsque vous avez terminé vos courses ou votre visite de la ville, il suffit de demander à Google de vous guider pour retourner à la voiture. Pas mal, non ?

Comment enregistrer l’emplacement de votre place de Parking ?

Pour mémoriser l’emplacement de votre place de Parking avec Google Maps, rien de plus simple :

Sachez qu’une fois la position de la voiture est sauvegardée, Google Maps peut vous avertir de la durée de votre stationnement depuis que vous avez quitté la voiture.

Comment retrouver votre place de parking ?

Pour retrouver votre place de parking, rien de plus simple, ouvrez Google Maps et identifiez sur la carte l’icone P. Cliquez sur  » vous êtes garé prés d’ici « . Enfin cliquez sur itinéraire.

Si vous avez un iPhone, vous devez autoriser Google Maps à vous localiser.

Pour cela, allez dans Réglages > Confidentialité > Service de localisation et sélectionnez l’application Google Maps.

Dans le menu suivant, choisissez ensuite « Toujours », de sorte que Google Maps puisse continuer de vous localiser même lorsque vous avez fermé l’application.

L’article Retrouver l’emplacement de votre place de parking avec Google Maps est apparu en premier sur FunInformatique.

Source : https://www.funinformatique.com/retrouver-lemplacement-de-votre-place-de-parking-avec-google-maps/


Comment activer le dark mode sur iPhone ?

mercredi 31 juillet 2019 à 21:43

Vous en avez marre de ce fond blanc quand vous utilisez votre iPhone ? Malgré l’ajustement de la luminosité, vos yeux se fatiguent vite ? Sachez qu’il est possible d’activer une nouvelle fonctionnalité encore cachée baptisée Inversion intelligente qui permet de mettre votre iPhone ou iPad en Dark Mode.

Ici, je vous explique comment activer le dark mode iPhone. Et donc rendre l’utilisation d’une appareil iOS plus agréable, surtout dans l’obscurité.

Bien que ce ne soit pas exactement le mode sombre que tout le monde souhaite, il existe une option dans iOS 11 et iOS 12 pour activer « Dark Mode » qui inverse les couleurs de l’écran de l’iPhone. Mais ce nouveau mode ne renverse pas tout. Spécifiquement, les photos et vidéos ne devraient pas être affectés par ce nouveau mode.

Alors comment activer le dark mode sur iPhone ?

Et bien tout d’abord, rendez-vous dans les options d’accessibilité de votre iPhone ou iPad. Pour cela, allez dans Réglages, puis dans Général, et entrez dans le menu Accessibilité.

Ensuite rendez-vous au menu Adapter l’affichage, entrez dans la section Inverser les couleurs, et activez la fonction Inversion intelligente.

Votre écran va ainsi passer instantanément du blanc au noir.

Voilà ! Si tout s’est bien passé, vous disposez maintenant d’une version iOS en mode sombre. Outre le fait de se rendre plus agréable pour les yeux, le mode sombre permet également de réaliser des économies d’énergie sur votre iPhone.

L’article Comment activer le dark mode sur iPhone ? est apparu en premier sur FunInformatique.

Source : https://www.funinformatique.com/dark-mode-iphone/