Little Inferno - Pseudo Test

Posté le 30 novembre 2012 rédigé par Anadrark classé dans Non classé

Ça faisait un moment que j'avais entendu parler de ce jeu. Je ne m'y étais pas plus attardé que ça avant qu'une tierce personne ne m'en reparle en disant un truc du style : "Toi qui aime cramer des trucs, c'est vraiment un jeu pour toi".

Intrigué, je me procure ledit jeu, je l'installe, et je lance celui-ci qui va me tenir en haleine pendant 3 bonnes heures.

Regardez d'abord le premier teaser, qui est digne d'un film de Tim Burton :


Le gameplay est minimaliste, aucun paramètre à régler, on clique sur "Nouvelle Partie" et on y va. Les notes d'instructions vous disent comment mettre le feu, vous réduisez celles-ci en cendre, et c'est parti pour 2 bonnes heures à joyeusement jeter au feu tout ce qui vous tombe sous la main et tout ce qui sera dans les différents catalogues de jouets, avec quelques combos sympathiques à découvrir et dont certains vous donneront un peu de fil à retordre.

La deuxième partie du jeu... Je ne vous la spoilerais pas, mais je suis tombé sur le cul, de toutes façons, la majeure partie du jeu consiste à tout cramer et à trouver les différentes combinaisons qui vous permettrons d'avancer dans le scénario, en sachant que pour finir le jeu, TOUT devra passer par le feu.

Les graphismes sont magnifiques, du moins pour ceux sensible à l'ambiance inhérente au jeu (j'y reviendrai), la physique des objets est bien pensée, les jeux d'ombres et de lumières sont superbes et la physique du feu est excellente. On se prend très vite au jeu de tout brûler pour voir comment cela réagit, car chaque objet brûlera d'une façon qui lui est propre.

bigfire.png
Ça c'est un gros feu


Au niveau sonore, les bruitages sont excellents, le bruit crépitant des flammes est prenant et il n'y a pas grand chose à redire, les musiques sont un brin répétitives dans la partie que je vais appeler "BRÛLEZ TOOOOOUT !!!", un peu moins dans la deuxième partie du jeu mais elles collent parfaitement à l'ambiance. J'aime particulièrement les musiques de la seconde partie du jeu et la musique du teaser.

Parlons maintenant du principal intérêt du titre (pour les non-pyromanes, du moins), l'ambiance.
Si vous aimez les films de Tim Burton ou les jeux à ambiances (comme Limbo par exemple), vous ne pourrez qu'aimer ce jeu.
Le scénario se place dans un monde où la neige tombe depuis trop longtemps, et donc où il fait froid, très froid. Pour ne pas faire mourir les plus jeunes, un jouet à été inventé, le Little Inferno (votre cheminée), où vous pouvez brûler tout ce que vous voulez pour pouvoir vous réchauffer. Imaginez toutes les maisons, avec un enfant devant la cheminée qui brûle absolument tous les jouets qui lui passe sous la main pour les quelques secondes de chaleur que les flammes vont lui procurer.
Ce sentiment de solitude sera renforcé par l'attente des différentes commandes faites sur les catalogues. Vous êtes seul, absorbé par le feu que vous faites naître dans cette cheminée où tout est réduit en cendre.

lolfire.png
On peut aussi brûler ses propres images, ce qui peut donner de grands moments :D



Les différentes lettres que vous recevrez des différents personnages du jeu montrent aussi l'absurdité de la situation, on vous envoie des lettres, des cadeaux, des coupons etc., et votre premier réflexe sera d'y mettre le feu, sans aucune autre forme de procès.

En conclusion, j'ai été conquis par ce jeu, d'abord, parce que j'aime le feu, et l'ambiance m'a littéralement absorbé, brûler des choses seul, devant sa cheminée, sans se demander ce qui pourrait se passer derrière vous, c'est absurde, un peu glauque et diablement efficace, jouez-y, ne serait-ce que par curiosité, et laissez-vous embarquer dans le bonheur éphémère de carboniser tout ce qui vous passe sous la main.


Mots clés : Jeux vidéos, Pseudo Test

Les commentaires sont fermés.